artshebdomedias_logo_blanc

Pour une irréductible liberté d’expression

Le blog de la rédaction d’ArtsHebdoMédias  

Déployer tous les articles

Les chiffres de Reporters sans frontières

Lire l'article

Au 15 novembre 2017, Reporters sans frontières dénombre 49 journalistes, six net-citoyens et huit collaborateurs tués depuis janvier et 178 journalistes, 123 net-citoyens et 16 collaborateurs emprisonnés à travers le monde.

Fermer l'article

Avis aux dessinateurs de presse en herbe

Lire l'article

Cartooning for Peace et Clairefontaine ont lancé ensemble, début septembre, un concours de dessin de presse, ouvert aux jeunes de 11 à 25 ans scolarisés en France. Placés sous le thème « Vivre ensemble, c’est tout un Art ! », les travaux seront soumis au regard de la dessinatrice de presse belge Cécile Bertrand et le gagnant verra son dessin imprimé en couverture d’un carnet à dessin collector Clairefontaine, tandis des mentions spéciales avec lots à la clé seront attribuées. Le concours est ouvert jusqu’au 1er janvier 2018.

Fermer l'article

Abu Dhabi montre ses limites en matière de liberté de la presse

Lire l'article

Deux journalistes suisses, Serge Enderlin et Jon Bjorgvinsson, travaillant pour la chaîne publique RTS, ont été arrêté jeudi 9 novembre par la police d'Abu Dhabi et maintenus en garde à vue pendant plus de 50 heures. Venus dans le cadre de l’inauguration du Louvre, ils s’étaient éloignés de la visite officielle pour tourner des images dans un marché en plein air. Plus d’infos. Visuel : Serge Enderlin et Jon Bjorgvinsson, respectivement à gauche et au centre de l’image.

Fermer l'article

Cinéma et droits humains tiennent festival à Paris

Lire l'article

La 8e édition du Festival Cinéma et Droits Humains, organisé par Amnesty International France, se tient jusqu’au 12 novembre au cinéma Le Reflet Médicis, dans le 5e arrondissement à Paris. Toute une semaine de projections suivies de débats, dans l’idée de proposer un regard inédit sur le monde et d’aider à comprendre comment chacun peut agir en faveur des droits humains. Xavier Legrand, Dieudo Hamadi, Mahamat-Saleh Haroun, Rungano Nyoni, Christian Sonderegger et Emmanuel Gras sont les réalisateurs mis à l’honneur.

Fermer l'article

Le Prix RSF – TV5Monde dévoilé à Strasbourg

Lire l'article

Les noms des lauréats de la 26e édition du Prix Reporters sans frontières - TV5Monde ont été dévoilés ce mardi 7 novembre à l’occasion du Forum mondial de la démocratie, qui se tient jusqu’au 10 novembre à Strasbourg. Alors que l’édition 2017 comptait 18 nominés, le jury a récompensé le journaliste d’investigation polonais Tomasz Piatek, poursuivi par la justice de son pays après avoir révélé des liens entre le ministre de la défense polonais, Antoni Macierewicz, et des personnes liées aux services de renseignement russes, la chaîne Internet indépendante turque Medyascope TV et le photographe iranien Soheil Arabi, emprisonné depuis 2015 et actuellement en grève de la faim. Plus d’informations sur le site de RSF.

Fermer l'article

Quatrième Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes

Lire l'article

Ce jeudi 2 novembre marquera la quatrième édition de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes, établie par les Nations Unies en commémoration de l’assassinat des journalistes français Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le 2 novembre 2013 au Mali. Au cours des onze dernières années, plus de 900 journalistes ont été tués – leurs meurtriers restant impunis dans neuf cas sur dix – pour avoir voulu couvrir des évènements et informer le public, rappelle l’Onu sur son site. A cette occasion, la fondation néerlandaise Free Press Unlimited organise une après-midi de rencontres et d’échange sur ce thème, entre 13 h et 17 h au palais de la Paix à La Haye. Plusieurs prix seront par ailleurs remis par la fondation. d’infos sur les intervenants. Visuel : Ghislaine Dupont et Claude Verlon, photo RFI.

Fermer l'article

« Alors, ça marche ? », nouvelle publication de Cartooning for Peace

Lire l'article

Alors, ça marche ? est un hors-série de la Collection Cartooning for Peace – paru aux éditions Gallimard, il est vendu au prix de 19,90 euros – qui réunit 120 dessins de presse internationaux revenant sur la dernière campagne présidentielle française et le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Les droits d’auteur seront reversés à l’association Cartooning for Peace pour soutenir les dessinateurs de presse menacés à travers le monde. Visuel : Dessin signé Karl, courtesy Cartooning for Peace.

Fermer l'article

L’Egypte pointée du doigt par RSF

Lire l'article

A l’occasion de la visite à Paris du président égyptien Abdel Fattah al Sissi, Reporters sans frontières a déployé, ce mardi 24 octobre sur la place de la Concorde, une banderole arborant le hashtag #SaveEgyptianJournalists. « L’Egypte est l’une des plus grandes prisons du monde pour les journalistes, a asséné Christophe Deloire, secrétaire général de l’organisation. Le président Sissi étouffe les voix indépendantes, enferme ceux qui osent s’affranchir de la ligne officielle. » Seize journalistes sont actuellement en prison en Egypte. Plus de 400 sites, dont des dizaines de sites d’information, ont par ailleurs été bloqués cette année sans aucune raison officielle. L’Egypte figure à la 161e place sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF. Visuel : L’équipe de RSF sur la place de la Concorde, le 24 octobre à Paris. Photo RSF.

Fermer l'article

Au Soudan, en prison pour avoir évoqué la corruption du pouvoir

Lire l'article

Le rédacteur en chef du quotidien soudanais Al-Tayar, Osman Mirgani, a été condamné ce lundi 23 octobre à six mois de prison par la justice de son pays. Ce pour avoir publié un article accusant la famille du président Omar el-Béchir de corruption. Le journaliste avait « le choix » entre « payer 10 000 livres soudanaises (1 260 euros) ou aller en prison pour six mois ». L’auteur de l’article, Mohamed Zine El Abidine, a de son côté été condamné à trois ans de prison avec sursis. Plus d’infos sur le site de Jeune Afrique. Visuel : Osman Mirgani. Photo DR.

Fermer l'article

Une journaliste assassinée à Malte

Lire l'article

Daphne Caruana Galizia a été assassinée ce lundi 16 octobre à Malte dans l’explosion de sa voiture. A 53 ans, la journaliste et blogueuse était connue pour sa traque de faits de corruption et autres malversations (Malte abrite quelque 70000 sociétés offshore et les sièges des plus grands groupes de jeux de hasard). Elle faisait partie des « 28 personnalités qui font bouger l’Europe », selon un classement établi par le magazine américain Politico. Plus d’infos. Visuel : Daphne Caruana Galizia, photo RSF.

Fermer l'article

La liberté de la presse en question(s) ce 22 octobre à Paris

Lire l'article

Ce dimanche 22 octobre, de 11h à 18h, la Fondation GoodPlanet, Reporters sans frontières et La Maison des Journalistes organisent à Paris (1, carrefour de Longchamp dans le Bois de Boulogne) une journée dédiée au journalisme et à la liberté de la presse. Près de la moitié de la population mondiale n’a actuellement pas accès à une information libre, rappellent en cœur les trois associations. Conférence, projections et ateliers pour enfants et adultes sont au menu. Le programme détaillé ici. Visuel : Dessin signé Adjim Dangar.

Fermer l'article

Emilie Blachère publie « Une fleur sur les cadavres »

Lire l'article

Cinq ans après la mort de son compagnon et journaliste Rémi Ochlik (notre photo), tué le 22 février 2012 par l’une des bombes lancées sur Homs par les troupes de Bachar El-Assad, Emilie Blachère publie aux éditions Plon Une fleur sur les cadavres. Suite à sa rencontre avec un enquêteur détenant la preuve que les obus qui ont assassiné Rémi Ochlik n'ont pas été tirés au hasard, la journaliste de Paris Match enquête sur le quotidien de ces personnes qui risquent leur vie pour trouver des indices et des preuves afin de confondre les coupables de crimes de guerre restés impunis au Moyen-Orient. Visuel : © DR

Fermer l'article

Le Netizen Report de Global Voices

Lire l'article

Dédié à la défense de la liberté d’expression et à l’accès à l’information en ligne, le projet Advox est développé par la communauté de bloggers et de journalistes citoyens Global Voices. Il édite et diffuse notamment un rapport hebdomadaire qui pointe les pratiques liberticides des états en la matière et livre régulièrement des clés pour protéger les net-citoyens. Le dernier en date dénonce, entre autres, les menaces et la censure en ligne dont est victime la communauté LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Trans) en Egypte et en Jordanie. Visuel : Célébration de la Gay Pride (Londres). Photo lewishamdreamer, via Flickr (CC BY-NC 2.0).

Fermer l'article

Les correspondants de guerre à l’honneur à Bayeux

Lire l'article

Expositions, temps de rencontre, projections accompagnent chaque année depuis 1994 le Prix Bayeux-Calvados, créé pour rendre hommage aux journalistes du monde entier qui exercent leur métier dans des conditions périlleuses pour nous permettre d’accéder à une information libre. Le temps d’une semaine (du 2 au 8 octobre en 2017), l’événement, en accès libre, offre une fenêtre ouverte sur l’actualité internationale. Dimanche 8 octobre, les prix seront remis dans quatre catégories : presse écrite, radio, télévision et photographie. Le programme détaillé sur www.prixbayeux.org. Visuel : Capture d’écran du site Prixbayeux.org.

Fermer l'article

Tiens, revoilà la censure à Paris…

Lire l'article

Il y a quelques jours, la direction du Louvre a fait part de son refus d’accueillir, le temps de la Fiac, une œuvre de l’Atelier Van Lieshout dans le Jardin des Tuileries, craignant qu’elle soit « mal reçue par le public traditionnel » du fait de son évocation d’une position sexuelle. « Domestikator est une sculpture-architecture habitable de 12 mètres de haut qui se veut être une vision humoristique et provocante de la domestication des êtres humains sur le monde, ont réagi dans un communiqué Julien Lombrail et Loïc Le Gaillard, fondateurs de Carpenters Workshop Gallery qui représente le collectif. Ces trois dernières années, elle a été présentée à la Ruhrtriennale à Bochum, en Allemagne, où elle a été acclamée par la critique. » Visuel : Domestikator, Atelier Van Lieshout.

Fermer l'article

Giemsi, lauréat du premier prix Tignous

Lire l'article

Initié en mémoire au dessinateur Tignous, assassiné 7 janvier 2015 lors de l’attaque contre Charlie Hebdo, le premier Prix Tignous du dessin de presse politique francophone a été remis, ce vendredi 22 septembre à Montreuil – le dessinateur en était un habitant très investi, notamment auprès des jeunes – au Français Giemsi pour le dessin ci-contre. Une bourse a également été attribuée au jeune artiste montreuillois Sylvain Priam. Plus d’informations sur le site de Marianne, partenaire du prix.

Fermer l'article

Loup Bureau enfin libre, mais…

Lire l'article

Libéré en fin de semaine dernière, le journaliste français de 27 ans Loup Bureau – emprisonné depuis le 26 juillet en Turquie –, est rentré en France ce dimanche 17 septembre. Mais les charges retenues contre lui (« appartenance » à une organisation terroriste) ne sont pas annulées et il sera visiblement jugé en son absence. Ce qui pourrait conduire à l’émission d’un mandat d’arrêt international... Le 3 août dernier, un journaliste turc vivant en Suisse depuis 30 ans, Hamza Yalçin, a ainsi été arrêté en Espagne sur la foi d’un mandat d’arrêt international, après avoir critiqué Erdogan dans une publication turque. Ce lundi 18 septembre marquait par ailleurs l’ouverture du procès de 30 journalistes, chroniqueurs et collaborateurs du journal Zaman, tandis que ce mardi 19 septembre a repris celui de 17 journalistes et chroniqueurs, dont les frères Ahmet et Mehmet Altan. Dans ces deux procès, les prévenus sont accusés d’être impliqués dans la tentative de putsch de juillet 2016, « d’appartenir à une organisation terroriste » ou « d’avoir prêté assistance à une organisation terroriste sans en être membre ». Ils risquent la prison à vie. Plus d’infos sur le site de RSF. Visuel : © C215, photo courtesy RSF.

Fermer l'article

Tristes anniversaires pour Loup Bureau et Saïd Chitour

Lire l'article

Cinquante jours pour l’un, cent pour l’autre... C’est le temps passé en prison respectivement en Turquie par le jeune journaliste français Loup Bureau et en Algérie par le fixeur Saïd Chitour. Le premier a été arrêté le 26 juillet dernier à Silopi, à la frontière entre l’Irak et la Turquie, où il s’apprêtait à partir en reportage auprès des populations kurdes, puis mis en examen pour « appartenance » à une organisation terroriste, sans que cette dernière soit clairement désignée. Le second, qui collabore avec de nombreux médias internationaux, est en détention préventive depuis le 5 juin dernier. Alors que la date de son procès n’a toujours pas été fixée, il est accusé d’avoir remis des documents confidentiels à des diplomates étrangers et risque la réclusion à perpétuité. Visuel : De gauche à droite, Loup Bureau et Saïd Chitour. Photos DR.

Fermer l'article

Nouveau coup porté aux défenseurs de l’Internet libre en Chine

Lire l'article

Connu pour diriger le site Across The Great FireWall, un média d’information spécialisé dans les questions de cybersécurité et prodigue de conseils techniques pour contourner la censure et se protéger de la surveillance, le journaliste chinois Zhen Jianghua a été arrêté à Zhuhai, dans le sud du pays, le 1er septembre dernier et emprisonné depuis dans un lieu tenu secret. Plus de 100 journalistes et cyberjournalistes sont actuellement en prison en Chine, qui occupe la 176e position sur 180 pays dans le classement RSF de la liberté de la presse. Plus d’infos. Visuel : Zhen Jianghua. Photo DR

Fermer l'article

Une journaliste indienne abattue par balle

Lire l'article

Dans la nuit du mardi 5 septembre, Gauri Lankesh a été abattue par des hommes survenus à moto devant sa résidence de Bangalore, dans le sud de l’Inde. Agée de 55 ans, la journaliste travaillait pour le tabloïd Lankesh Patrike. Elle était connue pour ses prises de position en faveur des femmes et ses critiques du système des castes comme du conservatisme et des nationalistes hindous. Plus d’informations sur le site de RSF. Visuel : Des manifestations ont eu lieu au lendemain de l’assassinat de Gauri Lankesh dans tout l’état du Karnataka. Photo PTI.

Fermer l'article

Visa pour l’image, l’incontournable festival

Lire l'article

Le festival international de photojournalisme Visa pour l’image bat actuellement son plein à Perpignan. Sa 29e édition offre de découvrir jusqu’au 17 septembre, en entrée libre, une trentaine d’expositions mettant en lumière des reportages réalisés dans le monde entier. Plusieurs prix y sont chaque année décernés. Visuel : Capture d’écran du site Visapourlimage.com, photo Meridith Kohut.

Fermer l'article

Disparitions forcées, une Journée internationale comme cri d’alarme

Lire l'article

Ce mercredi 30 août célèbre tristement la Journée internationale des disparitions forcées. L’occasion de rappeler que leur nombre ne cesse d’augmenter. Depuis sa mise en place au sein des Nations unies en 1980, un groupe de travail spécifique a été saisi de plus de 56000 cas concernant 112 Etats. Reporters sans frontières pointe par ailleurs le fait que cette pratique vise de plus en plus de journalistes à travers le monde. Visuel : Photographies de victimes mexicaines de disparitions forcées exposées dans la rue lors d’une manifestation organisée par des mères et des proches de ces disparus. Photo Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.

Fermer l'article

Hommage au journaliste kurde irakien Bakhtiyar Haddad

Lire l'article

Le 61 est un bar culturel parisien, animé par un collectif de journalistes et d’artistes, situé 3, rue de l’Oise, dans le 19e arrondissement. Ce mercredi 30 août, à partir de 19h, y est organisée une soirée-hommage au journaliste kurde irakien Bakhtiyar Haddad (photo ci-dessus), tué en Irak, le 19 juin dernier, en même temps que les Français Véronique Robert et Stephan Villeneuve. Plus d’infos. Photo DR.

Fermer l'article

(Encore) un journaliste abattu au Mexique

Lire l'article

Basé dans l’état de Veracruz, au sud-est du Mexique, Cándido Ríos Vázquez (photo ci-dessus) couvrait depuis dix ans la politique locale, le sport ou la rubrique police pour le quotidien Diario de Acayucan. Le 22 août dernier, il a été exécuté par balles en pleine rue. Il est le dixième journaliste assassiné au Mexique depuis le début de l’année. Lire sur le sujet l’article de Courrier International. Visuel : © Diario de Acayucan.

Fermer l'article

Le Mexicain Marcos Vizcarra, Prix Peter Mackler 2017

Lire l'article

Créé en hommage à l’ancien rédacteur en chef de l’AFP pour l’Amérique du Nord – brusquement décédé d’un arrêt cardiaque en 2008 –, et administré par l’association allemande Global Media Forum, en partenariat avec Reporters Sans Frontières et l’Agence France-Presse, le Prix Peter Mackler récompense chaque année un journaliste pour son courage et son éthique. C’est le jeune Mexicain Marcos Vizcarra (29 ans) qui a été distingué dans le cadre de son édition 2017, pour son travail s’articulant autour de la corruption, de la violence, de la justice ou encore des droits de l’Homme. Ses articles sont publiés dans le journal Noroeste, dont le fondateur Javier Valdez, par ailleurs spécialiste des narcotrafiquants et correspondant de l’AFP, a été assassiné en mai dernier. Plus d’informations sur le site de l’AFP. Visuel : Marcos Vizcarra, photo DR.

Fermer l'article

100 photos de Thomas Pesquet pour la liberté de la presse

Lire l'article

Le nouvel album édité par Reporters sans frontières présente cent photos prises par le spationaute français Thomas Pesquet durant son séjour dans la Station spatiale internationale. Plusieurs textes, signés Michel Onfray, philosophe et essayiste, Claude Onesta, ancien entraîneur de l’équipe de France de handball, Claudie Haigneré, spationaute et femme politique, et Dominique Simonnet, journaliste et écrivain, accompagnent ces images inédites. Visuel : © Thomas Pesquet.

Fermer l'article

Cumhuriyet en procès à Istanbul

Lire l'article

Le procès de 17 journalistes et collaborateurs du quotidien turc Cumhuriyet, fondé en 1924, s’est ouvert ce lundi 24 juillet à Istanbul. Onze d’entre eux sont déjà en détention depuis des mois. Accusés d'avoir aidé diverses « organisations terroristes armées » du fait de leur ligne éditoriale critique du gouvernement, ils risquent jusqu’à 43 ans de prison. Le procès doit durer une semaine. Visuel : © RSF.

Fermer l'article

Le parlement russe renforce la censure de l’Internet

Lire l'article

Vendredi 21 juillet, les députés russes ont voté deux textes de loi renforçant le contrôle de l’Internet. Le premier oblige notamment les programmes et logiciels permettant de contourner le blocage de sites Web (VPN, proxy servers, réseau Tor...) à prendre en compte la liste des sites interdits par le gouvernement s’ils ne veulent pas devenir, eux aussi, inaccessibles. Le second impose une authentification des utilisateurs des services de messagerie instantanée par le biais de leur numéro de téléphone. Plus de détails sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : © DR.

Fermer l'article

La justice turque frappe Amnesty International

Lire l'article

Au terme de 12 jours de garde à vue, la justice turque a placé six défenseurs des droits humains (sur dix interpellés) en détention provisoire dans l’attente de leur procès. Parmi eux, Idil Eser (photo ci-dessus), la directrice d’Amnesty International en Turquie. Quatre ont été libérés de manière conditionnelle tout en restant sous le coup d’une enquête. Tous sont inculpés de « commission d’un crime au nom d’une organisation terroriste sans en être membre ». Plus d’informations sur le site d’Amnesty International.

Fermer l'article

Liu Xiaobo est mort

Lire l'article

L’écrivain et dissident chinois Liu Xiaobo, chantre d’une lutte non violente et prix Nobel de la paix en 2010, est mort jeudi 13 juillet, à 61 ans, d’un cancer du foie. Il avait été condamné à 11 ans d’emprisonnement en 2009 pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’Etat », après avoir cosigné un appel, connu sous le nom de Charte 08, demandant des réformes politiques en Chine. Plus d’informations à lire via l’article d’Oiwan Lam publié sur Global Voices Advocacy, site développé par la communauté de bloggers et de journalistes citoyens Global Voices dans le but de défendre la liberté d'expression en ligne et de combattre la cyber-censure. Visuel : © azquotes.

Fermer l'article

#LibérezLesTous : le message de la France à la Turquie

Lire l'article

A l’initiative de la Scam et du Prix Albert Londres, douze personnalités françaises issues du monde de la culture et de la presse ont accepté de s’engager, en parrainant chacune un journaliste et/ou intellectuel turc(s) emprisonné(s), et d’interpeller ainsi les autorités turques : « Nous avons décidé de ne pas abandonner à leur sort les journalistes, les écrivains, les cinéastes, les artistes que vous avez arrêtés de manière inique, brutale et arbitraire, et que vous vous apprêtez à juger. » Plus d’infos sur les douze journalistes turcs parrainés. Visuel : Dessin signé Semih Proy.

Fermer l'article

Le journalisme en fête à Couthures et à Autun

Lire l'article

Nés tous deux en 2016, Les Rendez-vous de juillet et le Festival international de journalisme vivant présentent leur deuxième édition, respectivement à Couthures, dans le Lot-et-Garonne, les 14, 15 et 16 juillet, et à Autun, en Saône-et-Loire, du 27 au 30 juillet. Conférences, débats, projections, expositions et ateliers sont au programme des deux manifestations destinées à rapprocher les acteurs du journalisme du grand public.

Fermer l'article

Deux ans (de plus) de prison pour le Bahreïni Nabeel Rajab

Lire l'article

Le blogueur et défenseur des droits humains bahreïni Nabeel Rajab a été condamné à deux ans de prison par contumace – en détention depuis juin 2016, il est hospitalisé depuis le mois d’avril –, ce dimanche 10 juillet, pour « avoir propagé des rumeurs et de fausses informations » dans des interviews accordées en 2014 et 2015 à des médias locaux et occidentaux sur la situation des droits de l’homme au Bahreïn. Quelque 14 journalistes et journalistes citoyens sont actuellement emprisonnés dans le royaume. Plus d’infos sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : © Amnesty International.

Fermer l'article

Samuel Forey, Prix Albert Londres 2017

Lire l'article

Initié en 1933, le Prix Albert Londres récompense chaque année des journalistes de la presse francophone. La cérémonie de son édition 2017, dédiée à Véronique Robert, Stephan Villeneuve et Bakhtiyar Haddad – disparus fin juin en Irak – s’est tenue ce mardi 4 juillet à Paris. Ses lauréats sont Samuel Forey, récompensé pour ses reportages sur Mossoul publiés dans Le Figaro depuis l’automne 2016, Tristan Waleckx et Matthieu Rénier, auteurs d’un documentaire sur l’homme d’affaires et patron de médias Vincent Bolloré, et David Thomson pour son livre Les Revenants. Plus d’informations sur le site www.scam.fr. Visuel : De gauche à droite Samuel Forey, David Thomson, Tristan Waleckx et Matthieu Régnier. photo Philippe Rochot.

Fermer l'article

Triste Journée du journaliste au Venezuela

Lire l'article

Ce mardi 27 juin était célébrée la Journée du journaliste au Venezuela (Día del periodista). L’occasion pour Reporters sans frontières de rappeler combien les conditions de travail de la presse vénézuélienne se sont détériorées depuis le début de l’année. « Les chiffres donnent le tournis, écrit l’organisation sur son site. Le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP) a recensé 376 cas d’agressions et 33 détentions arbitraires ciblant des journalistes, entre le 31 mars et le 24 juin 2017. Les agents des forces de l’ordre sont responsables de 170 de ces cas d’agressions, dont 60,5 % sont commises par la Garde nationale bolivarienne (GNB). » Visuel : Capture d’écran du site de Reporters sans frontières.

Fermer l'article

Les Echos épinglés pour censure

Lire l'article

Ce lundi 26 juin, la Société des journalistes des Echos s’est élevée contre la censure opérée par la rédaction en chef du quotidien à l’égard d’une chronique, publiée le même jour, du mathématicien Michel Broué. Ce dernier concluait son texte par « J’espère de tout cœur que l’Assemblée Nationale acceptera la lavallière de Villani et la non-cravate de Ruffin », phrase purement et simplement coupée. « François Ruffin passant le plus clair de son temps à dénigrer notre journal dans des termes qui ne sont pas de l’ordre du débat – légitime – mais systématiquement caricatural, nous nous efforçons de faire le moins de publicité possible à ce personnage », se serait justifié un rédacteur en chef des Echos. Plus d’informations via le blog de Michel Broué sur Mediapart. Visuel : Capture d’écran du blog de Michel Broué.

Fermer l'article