artshebdomedias_logo_blanc

Pour une irréductible liberté d’expression

Le blog de la rédaction d’ArtsHebdoMédias  

Déployer tous les articles

Les chiffres de Reporters sans frontières

Lire l'article

Au 16 août 2017, Reporters sans frontières dénombre 19 journalistes, quatre net-citoyens et huit collaborateur tués et 193 journalistes, 170 net-citoyens et 14 collaborateurs emprisonnés à travers le monde.

Fermer l'article

100 photos de Thomas Pesquet pour la liberté de la presse

Lire l'article

Le nouvel album édité par Reporters sans frontières présente cent photos prises par le spationaute français Thomas Pesquet durant son séjour dans la Station spatiale internationale. Plusieurs textes, signés Michel Onfray, philosophe et essayiste, Claude Onesta, ancien entraîneur de l’équipe de France de handball, Claudie Haigneré, spationaute et femme politique, et Dominique Simonnet, journaliste et écrivain, accompagnent ces images inédites. Visuel : © Thomas Pesquet.

Fermer l'article

Cumhuriyet en procès à Istanbul

Lire l'article

Le procès de 17 journalistes et collaborateurs du quotidien turc Cumhuriyet, fondé en 1924, s’est ouvert ce lundi 24 juillet à Istanbul. Onze d’entre eux sont déjà en détention depuis des mois. Accusés d'avoir aidé diverses « organisations terroristes armées » du fait de leur ligne éditoriale critique du gouvernement, ils risquent jusqu’à 43 ans de prison. Le procès doit durer une semaine. Visuel : © RSF.

Fermer l'article

Le parlement russe renforce la censure de l’Internet

Lire l'article

Vendredi 21 juillet, les députés russes ont voté deux textes de loi renforçant le contrôle de l’Internet. Le premier oblige notamment les programmes et logiciels permettant de contourner le blocage de sites Web (VPN, proxy servers, réseau Tor...) à prendre en compte la liste des sites interdits par le gouvernement s’ils ne veulent pas devenir, eux aussi, inaccessibles. Le second impose une authentification des utilisateurs des services de messagerie instantanée par le biais de leur numéro de téléphone. Plus de détails sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : © DR.

Fermer l'article

La justice turque frappe Amnesty International

Lire l'article

Au terme de 12 jours de garde à vue, la justice turque a placé six défenseurs des droits humains (sur dix interpellés) en détention provisoire dans l’attente de leur procès. Parmi eux, Idil Eser (photo ci-dessus), la directrice d’Amnesty International en Turquie. Quatre ont été libérés de manière conditionnelle tout en restant sous le coup d’une enquête. Tous sont inculpés de « commission d’un crime au nom d’une organisation terroriste sans en être membre ». Plus d’informations sur le site d’Amnesty International.

Fermer l'article

Liu Xiaobo est mort

Lire l'article

L’écrivain et dissident chinois Liu Xiaobo, chantre d’une lutte non violente et prix Nobel de la paix en 2010, est mort jeudi 13 juillet, à 61 ans, d’un cancer du foie. Il avait été condamné à 11 ans d’emprisonnement en 2009 pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’Etat », après avoir cosigné un appel, connu sous le nom de Charte 08, demandant des réformes politiques en Chine. Plus d’informations à lire via l’article d’Oiwan Lam publié sur Global Voices Advocacy, site développé par la communauté de bloggers et de journalistes citoyens Global Voices dans le but de défendre la liberté d'expression en ligne et de combattre la cyber-censure. Visuel : © azquotes.

Fermer l'article

#LibérezLesTous : le message de la France à la Turquie

Lire l'article

A l’initiative de la Scam et du Prix Albert Londres, douze personnalités françaises issues du monde de la culture et de la presse ont accepté de s’engager, en parrainant chacune un journaliste et/ou intellectuel turc(s) emprisonné(s), et d’interpeller ainsi les autorités turques : « Nous avons décidé de ne pas abandonner à leur sort les journalistes, les écrivains, les cinéastes, les artistes que vous avez arrêtés de manière inique, brutale et arbitraire, et que vous vous apprêtez à juger. » Plus d’infos sur les douze journalistes turcs parrainés. Visuel : Dessin signé Semih Proy.

Fermer l'article

Le journalisme en fête à Couthures et à Autun

Lire l'article

Nés tous deux en 2016, Les Rendez-vous de juillet et le Festival international de journalisme vivant présentent leur deuxième édition, respectivement à Couthures, dans le Lot-et-Garonne, les 14, 15 et 16 juillet, et à Autun, en Saône-et-Loire, du 27 au 30 juillet. Conférences, débats, projections, expositions et ateliers sont au programme des deux manifestations destinées à rapprocher les acteurs du journalisme du grand public.

Fermer l'article

Deux ans (de plus) de prison pour le Bahreïni Nabeel Rajab

Lire l'article

Le blogueur et défenseur des droits humains bahreïni Nabeel Rajab a été condamné à deux ans de prison par contumace – en détention depuis juin 2016, il est hospitalisé depuis le mois d’avril –, ce dimanche 10 juillet, pour « avoir propagé des rumeurs et de fausses informations » dans des interviews accordées en 2014 et 2015 à des médias locaux et occidentaux sur la situation des droits de l’homme au Bahreïn. Quelque 14 journalistes et journalistes citoyens sont actuellement emprisonnés dans le royaume. Plus d’infos sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : © Amnesty International.

Fermer l'article

Samuel Forey, Prix Albert Londres 2017

Lire l'article

Initié en 1933, le Prix Albert Londres récompense chaque année des journalistes de la presse francophone. La cérémonie de son édition 2017, dédiée à Véronique Robert, Stephan Villeneuve et Bakhtiyar Haddad – disparus fin juin en Irak – s’est tenue ce mardi 4 juillet à Paris. Ses lauréats sont Samuel Forey, récompensé pour ses reportages sur Mossoul publiés dans Le Figaro depuis l’automne 2016, Tristan Waleckx et Matthieu Rénier, auteurs d’un documentaire sur l’homme d’affaires et patron de médias Vincent Bolloré, et David Thomson pour son livre Les Revenants. Plus d’informations sur le site www.scam.fr. Visuel : De gauche à droite Samuel Forey, David Thomson, Tristan Waleckx et Matthieu Régnier. photo Philippe Rochot.

Fermer l'article

Triste Journée du journaliste au Venezuela

Lire l'article

Ce mardi 27 juin était célébrée la Journée du journaliste au Venezuela (Día del periodista). L’occasion pour Reporters sans frontières de rappeler combien les conditions de travail de la presse vénézuélienne se sont détériorées depuis le début de l’année. « Les chiffres donnent le tournis, écrit l’organisation sur son site. Le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP) a recensé 376 cas d’agressions et 33 détentions arbitraires ciblant des journalistes, entre le 31 mars et le 24 juin 2017. Les agents des forces de l’ordre sont responsables de 170 de ces cas d’agressions, dont 60,5 % sont commises par la Garde nationale bolivarienne (GNB). » Visuel : Capture d’écran du site de Reporters sans frontières.

Fermer l'article

Les Echos épinglés pour censure

Lire l'article

Ce lundi 26 juin, la Société des journalistes des Echos s’est élevée contre la censure opérée par la rédaction en chef du quotidien à l’égard d’une chronique, publiée le même jour, du mathématicien Michel Broué. Ce dernier concluait son texte par « J’espère de tout cœur que l’Assemblée Nationale acceptera la lavallière de Villani et la non-cravate de Ruffin », phrase purement et simplement coupée. « François Ruffin passant le plus clair de son temps à dénigrer notre journal dans des termes qui ne sont pas de l’ordre du débat – légitime – mais systématiquement caricatural, nous nous efforçons de faire le moins de publicité possible à ce personnage », se serait justifié un rédacteur en chef des Echos. Plus d’informations via le blog de Michel Broué sur Mediapart. Visuel : Capture d’écran du blog de Michel Broué.

Fermer l'article

17 journalistes turcs risquent trois fois la prison à vie

Lire l'article

Ce lundi 19 juin, s’est ouvert à Istanbul le procès de 17 journalistes turcs accusés de complicité lors du coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier. Tous risquent trois fois la prison à vie et 15 ans de prison pour « tentative d’éliminer le gouvernement en place »,« tentative de détruire l’ordre constitutionnel » et « tentative d’éliminer le Parlement ». Six d’entre eux sont d’ores et déjà en détention conditionnelle. Plus d’informations sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : Fin mai, le street artiste C215 a participé à une opération de soutien aux journalistes turcs organisée par RSF à Paris.

Fermer l'article

Le travail de longue haleine d’Advox

Lire l'article

Advox est un projet développé par la communauté de bloggers et de journalistes citoyens Global Voices. Dédié à la défense de la liberté d’expression et à l’accès à l’information en ligne, il comprend notamment un rapport hebdomadaire qui pointe les pratiques liberticides des états en la matière et livre régulièrement des clés pour protéger les net-citoyens. Plus d’infos sur Advox.globalvoices.org. Visuel : Début juin, les autorités chinoises ont renforcé la loi sur la Cybersécurité (vue du 18e Congrès national du Parti communiste chinois, en 2012). Photo Dong Fang, VOA, domaine public.

Fermer l'article

Mathias Depardon libéré après un mois de détention

Lire l'article

Le photojournaliste français Mathias Depardon a été libéré le vendredi 9 juin du centre de rétention de Gaziantep, en Turquie, où il était détenu depuis un mois car soupçonné de « propagande terroriste » en faveur de la guérilla kurde. Il avait été arrêté le 8 mai dans le sud-est du pays, où il était depuis 5 ans, pendant un reportage pour le magazine National Geographic. Plus d’informations sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : Mathias Depardon.

Fermer l'article

Un militant des droits de l’Homme arrêté en Birmanie

Lire l'article

Dimanche 4 juin, la police birmane a arrêté un responsable local des droits de l’homme dans la province de Pathein. U Tun Tun Oo été inculpé en vertu de l’article 66 (d) de la Loi sur les télécommunications pour avoir diffusé en direct sur Facebook une pièce de théâtre critiquant les affrontements entre les militaires et des groupes ethniques armés. « We Want No War » (Nous ne voulons pas de guerre) avait été réalisée par des étudiants du secondaire et du premier cycle de l’Université de Pathein lors d’une discussion sur la paix organisée le 9 janvier dernier. Plus d’informations sur le site Globalvoices.org. Visuel : Des étudiants jouent « We Want No War ». Photo Salai Thant Zin / The Irrawaddy.

Fermer l'article

C215, héraut de la liberté de la presse

Lire l'article

Les samedi 27 et dimanche 28 mai, le street artiste français C215 rejoint, le temps d’un week-end, les rangs de Reporters sans frontières dans le cadre d’une opération de soutien aux journalistes turcs emprisonnés. Il doit ainsi réaliser une série de dix portraits sur du mobilier urbain dans plusieurs arrondissements de Paris. Une opération qui intervient à la veille de plusieurs procès qui se tiendront en Turquie d’ici à septembre. Plus de 140 médias ont été fermés, plus de 700 cartes de presse annulées et plus de 100 journalistes emprisonnés depuis l’instauration de l’état d’urgence en juillet 2016. Plus de détails sur RSF.org. Visuel : Prototypes des portraits de journalistes turcs emprisonnés vus par C215.

Fermer l'article

La liberté d’expression sur les cimaises arlésiennes

Lire l'article

Une double exposition itinérante ouvre aujourd’hui ses portes à Raphèle (salle Gérard-Philippe), près d’Arles dans les Bouches-du-Rhône. Je suis-Nous sommes réunit des centaines de portraits d’anonymes munis d’une pancarte « Je suis Charlie » et photographiés un an durant après le drame de Charlie Hebdo par l’Arlésien Jan Dyver ; Dessins pour la paix présente des dessins de presse sélectionnés par l’association Cartooning for Peace. L’exposition, qui se tient jusqu’au 19 mai à Raphèle, sera ensuite montrée à Salin de Giraud (salle d’Honneur) du 24 au 26 mai et à Moulès (salle Louis-Giraud) du du 29 mai au 1er juin. Plus d’infos ici. Visuel : © Jan Dyver.

Fermer l'article

Triste record au Mexique

Lire l'article

Ce lundi 15 mai, le journaliste mexicain Javier Valdez, 50 ans, a été abattu par balles à Culiacan, au nord-ouest du Mexique, région connue pour être le fief du cartel de Joaquin « El Chapo » Guzman, actuellement incarcéré aux Etats-Unis. Spécialiste du narcotrafic et pigiste pour l’AFP, il est le sixième journaliste assassiné depuis le début de l’année au Mexique, pays devenu le plus meurtrier du monde pour la profession selon Reporters sans frontières. Visuel : Javier Valdez a été abattu en plein jour.

Fermer l'article

Un rapport inédit sur la situation des dessinateurs de presse dans le monde

Lire l'article

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse du 3 mai dernier, et dans un contexte international d’aggravation des atteintes à la liberté d’expression, l’association Cartooning for Peace a publié son premier rapport 2016/2017 sur la situation des dessinateurs de presse dans le monde. Celui-ci est basé sur les données et informations récoltées par la cellule de veille de Cartooning for Peace ainsi que sur les contributions de Vladimir Vasak, grand reporter à Arte, Jonathan Guyer, chercheur spécialiste du dessin de presse au Proche et Moyen Orient, et Terry Anderson, membre de Cartoonists Rights Network International. Visuel : Prison / Liberté, Gunduz Aghayev (Azerbaïdjan).

Fermer l'article

Jakarta accueille la Journée mondiale de la liberté de la presse

Lire l'article

La Journée mondiale de la liberté de la presse se tient cette année à Jakarta, en Indonésie, et est placée sous le thème global « Des esprits critiques pour des temps critiques : le rôle des médias dans la promotion de sociétés pacifiques, justes et inclusives ». Pour la deuxième année consécutive, la liberté artistique se situe par ailleurs au cœur des discussions. Des événements, conférences et tables rondes sont organisés jusqu’au jeudi 4 mai. Plusieurs d’entre eux sont diffusées en direct en ligne.

Fermer l'article

Les sombres perspectives dressées par RSF

Lire l'article

Reporters sans frontières a publié ce mercredi 26 avril son rapport annuel sur la liberté de la presse dans le monde, marqué par deux constats : la banalisation des attaques contre les médias et le triomphe d’hommes forts qui font basculer le monde à l’ère de la post-vérité, de la propagande et de la répression. Près des deux tiers (62,2%) des pays répertoriés ont enregistré une aggravation de leur situation. La France se situe quant à elle à la 39e position du Classement de la liberté de la presse 2017, alors que l’année écoulée a été ponctuée par des attaques répétées contre les médias, notamment pendant la campagne électorale, une tendance à la concentration et des situations de conflits d'intérêts suscitant de grandes craintes pour l’indépendance éditoriale. « La critique des médias en général et des pratiques journalistiques est évidemment légitime, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Malheureusement de trop nombreux responsables politiques vont beaucoup plus loin en proférant des accusations indignes et dangereuses qui en fait remettent en cause l’indépendance de la presse, l’exercice libre du journalisme et le pluralisme. »

Fermer l'article

La mort violente d’un blogueur maldivien

Lire l'article

Le blogueur et critique maldivien Yameen Rasheed, 29 ans, a été poignardé à mort dans la nuit du 22 au 23 avril, à son domicile à Mahé, capitale de l’archipel. Il avait créé le site d’information The Daily Panic, où il traitait des sujets en lien avec la justice sociale et dénonçant l’incompétence et la corruption des autorités locales. Il avait reçu plusieurs menaces de mort. Son portrait est à lire sur Globalvoices.org. Visuel : Yameen Rasheed. Photo Ujjwal Acharya.

Fermer l'article

Quatre journalistes assassinés en mars au Mexique

Lire l'article

Maximino Rodríguez, Cecilio Pineda Birto, Miroslava Breach Velducea et Ricardo Monlui Cabrera ont tous en commun d’être mexicains, journalistes, de travailler sur des affaires de corruption et/ou en lien avec le crime organisé et d’avoir été assassinés en mars dernier... Selon un récent rapport du Comité pour la protection des journalistes, le Mexique, qui occupe par ailleurs la 147e place au classement mondial de la liberté de la presse 2017 de Reporters sans frontières, est le seul pays au monde où chaque journaliste tué l’est en représailles directes de son travail. Lire à ce sujet l’article du Netizen Report sur Globalvoices.org. Visuel : Manifestation de journalistes à Mexico, en mars dernier, pour protester contre les violences perpétrées à l’encontre de membres de leur profession dans le pays depuis 2010. Photo de la Knight Foundation, publiée sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

Fermer l'article

Le soutien des députés européens aux journalistes turcs

Lire l'article

Sollicités par Reporters Sans Frontières, des membres du Parlement européen ont lancé une campagne de soutien – par le biais de lettres rendues publiques – aux journalistes turcs emprisonnés.​ Avec une centaine de personnes concernées, la Turquie est aujourd’hui la plus grande prison du monde pour les professionnels des médias. La Turquie occupe la 151e place sur 180 au Classement 2016 de la liberté de la presse, publié par RSF, tandis que la censure d’Internet et des réseaux sociaux atteint des niveaux inédits. Plus de détails sur le site de RSF.

Fermer l'article

Un journaliste condamné à mort au Yémen

Lire l'article

Le 12 avril dernier, le journaliste yéménite Yahya Abdelraqib al-Jubaihi a été condamné à mort par une cour criminelle à Sanaa, passée sous contrôle des rebelles houthis. Agé de 62 ans, il est accusé d’espionnage au profit d’un pays ennemi à la suite de contacts avec l’ambassade saoudienne. « Cette condamnation à mort par les Houthis crée un précédent dangereux pour les journalistes dans le pays, a déclaré Alexandra El Khazen, responsable du bureau Moyen-Orient de Reporters Sans Frontières. Ce jugement prononcé au terme d’un procès inéquitable est une grave atteinte au droit international. » Plus d’infos sur le site de RSF. Visuel : Yahya Abdelraqib al-Jubaihi. Photo Al-Araby al-Jadid.

Fermer l'article

Yann Arthus-Bertrand s’associe au nouvel album de RSF

Lire l'article

Le dernier numéro de la collection 100 photos pour la liberté de la presse de RSF est consacré au travail de Yann Arthus-Bertrand. Le photographe y dévoile ses images de la Terre « à la fois optimistes et lucides, poétiques et réalistes ». Elles sont accompagnées de textes inédits signés Jean Malaurie, naturaliste spécialiste du Grand Nord, Ertharin Cousin, directrice exécutive du Programme alimentaire mondial, David Mangin, architecte urbaniste, Olivier De Schutter, ancien rapporteur spécial de l’Onu sur le droit à l’alimentation, ou encore Priscilla Telmon, auteure, photographe, réalisatrice et membre de la Société des explorateurs français.Plus d’infos sur le site de Reporters sans frontières.

Fermer l'article

Liberté, égalité, informés

Lire l'article

Ce mercredi 5 avril marque le lancement d’une campagne sur l’indépendance de la presse initiée par le collectif « Informer n’est pas un délit », qui rassemble des journalistes de la presse écrite, de la radio, de la télévision et de l’Internet. Destinée à interpeller les candidats à l’élection présidentielle comme à rappeler à tous l’importance pour une démocratie de garantir cette indépendance, elle se compose d’affiches, d’une tribune intitulée Liberté, égalité, informés et d’un ensemble de propositions concrètes qu’ArtsHebdoMédias est heureux de relayer aujourd’hui sur son site.

Fermer l'article

Dawit Isaak, lauréat 2017 du Prix mondial de la liberté de la presse

Lire l'article

Jeudi 30 mars, le jury du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano a désigné à l’unanimité Dawit Isaak comme lauréat 2017. Arrêté en Erythrée en septembre 2001, lors d’une opération de répression contre les médias, le journaliste suédo-érythréen est toujours détenu, dans un lieu actuellement inconnu ; les dernières nouvelles qu’on a de lui remontent à 2005. « Le nom de Dawit Isaak s’ajoute à la longue liste de journalistes courageux qui ont travaillé sans relâche pour faire la lumière sur les zones d’ombre afin d’informer leurs communautés en dépit des obstacles, souligne la journaliste suédoise et présidente du jury Cilla Benkö. Certains d’entre eux ont payé de leur vie le prix de la vérité et beaucoup ont été emprisonnés. Dawit Isaak a passé près de 16 ans en prison sans inculpation ni jugement. Je souhaite sincèrement que, grâce à ce prix, le monde se dise “Libérez Dawit Isaak maintenant”. » Le Prix sera décerné à l’occasion des célébrations de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai, qui auront lieu cette année à Jakarta (Indonésie). Visuel : Photo de Dawit Isaak datant de la fin des années 1980 © Kalle Ahlsén.

Fermer l'article

Un blogueur russe en prison pour avoir critiqué le pouvoir

Lire l'article

Ce mardi 28 mars, la Cour suprême russe a confirmé en appel la peine de deux ans et demi de prison prononcée en décembre 2016 contre le blogueur Alexeï Koungourov pour avoir critiqué l’action de l’armée russe en Syrie.

Fermer l'article

Vague de manifestations et d’arrestations en Russie

Lire l'article

Dimanche 26 mars, des milliers de manifestants – plus de 1000 rien qu’à Moscou (photo mise en ligne sur le compte Twitter d’Alexeï Navalny) – ont été arrêtés dans plusieurs grandes villes russes lors d’une mobilisation inédite de la population contre la corruption. Plusieurs journalistes ont été placés en détention arbitraire et le leader d’opposition Alexeï Navalny a lui aussi été arrêté et condamné à une lourde amende pour organisation du mouvement de protestation et à 15 jours de prison pour résistance au moment de son arrestation. Plus d’infos sur le site d’Amnesty International.

Fermer l'article

Marin Martinie et Wiglaf, lauréats 2017 Trophée Presse Citron

Lire l'article

Créé en 1993, Presse Citron est un concours national en deux volets. Le premier récompense les meilleurs dessins d’actualité publiés dans l’année ; le second s’adresse aux étudiants des cent vingt écoles d’art et de design de France. Les uns votent pour les autres et les meilleurs dessins de chaque catégorie sont primés et exposés. Il y a quatre ans, l’Ecole Estienne et la Bibliothèque nationale de France se sont associées au projet. A l’occasion de la Semaine de la presse et des médias dans l’école, qui se tient du 20 au 25 mars dans toute la France, la Mairie du XIIIe (à Paris) accueille une sélection de dessins ayant été retenus pour l’édition 2017 du Trophée Presse Citron, remporté par Marin Martinie, étudiant à l’Ensad Paris, et Wiglaf. Visuel : de gauche à droite, dessin signé Marin Martinie et L’IVG est un péché (Psykopat, janvier 2017) par Wiglaf.

Fermer l'article

RSF débloque cinq sites censurés

Lire l'article

A l’occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure, le 12 mars dernier, Reporters sans frontières renouvelle l’opération Collateral Freedom. Après avoir débloqué 11 sites en 2015 et six autres en 2016, cinq nouveaux sites d’information censurés dans leur pays d’origine ont ainsi été remis en ligne (grâce à la technique du mirroring) : Ozguruz (nouveau site du célèbre journaliste Can Dündar) en Turquie, Azathabar au Turkménistan, Meydan en Azerbaïdjan, Doha News au Qatar et Alqst en Arabie saoudite. RSF a par ailleurs publié un rapport intitulé Censure et surveillances des journalistes : un business sans scrupules, dans lequel elle dénonce notamment la soumission des géants du web face à des régimes répressifs au nom de l’intérêt économique et les nombreux cas de surveillance en ligne de journalistes. Plus de précisions sur le site de RSF.

Fermer l'article

Deux journalistes (ré)arrêtés en Iran

Lire l'article

La venue du Nouvel an iranien, le 20 mars, laisse espérer la libération de quelques journalistes. En attendant, ce sont au contraire deux nouvelles arrestations qui sont intervenues récemment : celles de la directrice du blog Paineveste Henghameh Shahidi, le 9 mars, et du directeur du quotidien Farhikhteghan Ehssan Mazndarani, le 12 mars, soit un mois seulement après avoir été libéré à l’issue de deux ans d’emprisonnement. Avec 30 journalistes et citoyen-journalistes emprisonnés, l’Iran occupe la 169e place sur 180 dans le Classement 2016 de la liberté de la presse publié par RSF. Plus d’informations sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : de gauche à droite, Henghameh Shahidi et Ehssan Mazndarani.

Fermer l'article

Un centre de protection des journalistes afghanes ouvre à Kaboul

Lire l'article

Reporters sans frontières a inauguré à Kaboul ce mardi 7 mars, veille de la Journée internationale de la femme, le premier Centre pour la protection des journalistes afghanes (Centre for the Protection of Afghan Women Journalists - CPAWJ). L'organisation, dirigée par la journaliste Farida Nikzad, est la première du genre créée par et pour des femmes journalistes et a pour vocation de les soutenir et de les protéger, notamment celles travaillant dans les provinces les plus reculées d’Afghanistan. Plus d’informations sur le site de RSF.

Fermer l'article