Voyage au centre de la Terre… en plein Paris

C’est une exposition singulière qui ouvre ses portes ce vendredi 9 mars au sein d’anciens entrepôts de la rue de Tolbiac, dans le XIIIe arrondissement parisien. Placée sous le commissariat de Jérôme Sans, Voyage au centre de la Terre se présente comme une « expédition » à travers les univers de huit artistes de la scène française : Romain Bernini, Jennyfer Grassi, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Eva Jospin, Bruno Perramant, Lucie Picandet et Pierre Seinturier, qui ont pris possession des lieux – qui seront bientôt détruits pour laisser place à un immeuble de logements – il y a plus d’un an, à la faveur d’une mise à disposition par le groupe Emerige dans le cadre de son action de mécénat culturel (notamment par le biais du Fonds de dotation Emerige). Au rez-de-chaussée, Eva Jospin déploie ses paysages de forêts tels de gigantesques bas-reliefs issus de contes fantastiques, tandis que Jennyfer Grassi fait surgir de l’obscurité des fleurs photoluminescentes aux allures de chimères et que Romain Bernini invite à plonger dans les jungles imaginaires et autres mythologies contemporaines de ses toiles. Le sous-sol est métamorphosé par Bruno Perramant en un vaste jardin onirique pictural, peuplé d’êtres étranges évoluant dans de mystérieux fonds marins. A l’étage, ce sont d’autres mondes souterrains qu’explorent les images du duo Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, alors que Lucie Picandet offre, à travers ses aquarelles, un étonnant voyage introspectif à l’intérieur de son organisme ; enfin, Pierre Seinturier dévoile son univers graphique et pictural, empreint d’un suspens digne des films policiers américains ou de série B. Le tout est à découvrir jusqu’au 25 mars, de 12 h à 19 h (jusqu’à 17 h le dimanche 25), au 7, rue de Tolbiac. Visuel : Installation signée Eva Jospin. Photo Florian Kleinefenn.