Un journaliste (de plus) condamné en Chine

Fondateur du site d’information sur les droits humains droits Civil Rights and Livelihood Watch, le Chinois Liu Feiyue a été condamné, ce mardi 29 janvier, à cinq ans de prison pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’Etat » et « publication d’articles qui s’opposent au système socialiste ». Pas moins de 60 journalistes sont actuellement emprisonnés en Chine, rappelle Reporters sans frontières. Plus d’infos sur le site de RSF. Visuel : Liu Feiyue. © DR.