Trois journalistes assassinés en quelques jours au Pakistan et au Mexique

Le 3 mai marquait la Journée mondiale de la liberté de la presse. La veille, Telésforo Santiago Enríquez a été abattu par balles à San Agustín Loxicha, dans l’état d’Oaxaca dans le sud du Mexique. Par ailleurs professeur de langues indigènes et activiste pour les droits des peuples autochtones, il est le quatrième journaliste assassiné au Mexique depuis janvier. Le samedi 4 mai, c’est un journaliste pakistanais, Ali Sher Rajpar, connu pour ses enquêtes sur la corruption, qui a été abattu à Padidan, dans la province du Sindh dans le sud-est du Pakistan. Un meurtre qui fait suite à celui d’un autre journaliste pakistanais, Malik Amanullah Khan, perpétré le 30 avril à Parowa, dans le nord du pays. Plus d’infos sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : Ali Sher Rajpar (à gauche). Capture d’écran du site de Reporters sans frontières.