Te Ataata, une résidence dédiée aux technologies créatives

Te AtaataPour la troisième année consécutive, l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande et l’Auckland University of Technology s’associent pour proposer un temps de résidence de 12 semaines (en juin et juillet 2017) consacré aux arts numériques et aux technologies créatives. L’appel à candidature est ouvert jusqu’au 9 décembre et s’adresse aux artistes, designers, chercheurs, universitaires et autres praticiens français confirmés, « engagés dans une démarche de création utilisant les nouveaux médias et les outils numériques et favorisant l’hybridation entre disciplines, technologies et participation des publics ». La résidence Te Ataata – terme signifiant l’ombre, le reflet ou encre le virtuel en langue maorie – a été initiée en 2015 par l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande afin de « développer des passerelles entre les écosystèmes créatifs français et néozélandais et de permettre l’émergence de collaborations entre professionnels des deux pays ». Elle s’effectue au sein de Colab, laboratoire abrité par l’université d’Auckland et dédié à la recherche, à l’enseignement et à l’expérimentation des technologies créatives. Les designers Raphaël Pluvinage et Marion Pinaffo ont été le premier duo lauréat de Te Ataata en 2015, suivis par le designer Goliath Dyèvre et l’artiste Grégory Chatonsky en 2016. Conditions de séjour et modalités de candidatures sont à consulter sur le site Colab.aut.ac.nz.