Saint-Paul de Vence accueille sa première Biennale internationale

Le coup d’envoi de la première édition de la Biennale internationale de Saint-Paul de Vence a été donné le week-end dernier dans les Alpes-Maritimes. Présidée et orchestrée par Olivier Kaeppelin, commissaire d’exposition et ancien directeur de la Fondation Maeght, elle investit les remparts, ruelles et places du village, ainsi que différents lieux publics et privés. Jusqu’au 31 août, les œuvres de 13 artistes internationaux – parmi lesquels Vincent Barré, Jan Fabre, Antony Gormley, Wang Kepping, Vincent Mauger, Tania Mouraud, David Nash ou encore Vladimir Skoda – sont à découvrir aux côtés de celles d’une sélection de jeunes créateurs – Simon Bérard Lecendre, Isabelle Giovacchini, Quentin Spohn et Gabrielle Conilh de Beyssac –, sélectionnés par un jury composé de professionnels du monde de l’art. La Biennale doit être ponctuée de conférences, performances et autres spectacles, pour certains initiés par le festival Off et destinés à favoriser la rencontre entre les artistes et le public. La thématique de cette édition inaugurale est « Média-terra » et évoque la terre dans sa relation à la mer. Un fil rouge qui entend à la fois saluer la beauté de la Méditerranée, inspiratrice de nombreux écrivains et peintres, et sa sinistre place dans l’actualité. Plus d’infos et tout le programme sur www.bis-art.com. Visuel : © Biennale internationale de Saint-Paul de Vence.