Le (post)féminisme en questions à Malakoff

herstoryPrésentée jusqu’au 19 mars à la Maison des arts de Malakoff, au sud de Paris, HERstory est une exposition qui donne à entendre des voix de féministes, hommes et femmes, du monde entier. Vingt-six vidéos – des extraits de conférences, des chansons, des clips militants, etc. – et plus d’une centaine d’ouvrages sont offerts au regard du public. « L’art, territoire supposément inventif, subversif et progressiste, connaît, comme le reste de la société, un retard impossible à négliger, constatent les deux commissaires de l’exposition, Julie Crenn et Pascal Lièvre. HERstory est espace de réfléxion queer féministe, un espace de paroles, d’échanges et fabrication d’archives. Un espace où s’entrecroisent les paroles d’hommes et de femmes cisgenres, transgenres et intersexes pour en finir avec la trop simpliste binarité de genres. (…) Au fil des jours, des femmes et des hommes artistes se joindront à nous pour discuter non seulement de leurs pratiques artistiques, mais aussi de leur position par rapport au féminisme. Les échanges seront filmés et diffusés sur Internet. La création d’archives est en cours. HERstory est une invitation à voir, écouter, lire, informer, découvrir, échanger, rencontrer, proposer, débattre, interroger et s’ouvrir aux pensées postféministes. » Parmi les rencontres programmées, citons celles avec les artistes Delphine Gigoux-Martin (samedi 11 mars à 16 h), Jeanne Susplugas (samedi 11 mars à 17 h), Claude Lévêque (samedi 18 mars à 14 h), Annette Messager (samedi 18 mars à 16 h) ou encore Iris Levasseur (samedi 18 mars à 17 h). Visuel : Affiche de l’exposition.