La performance s’invite au Musée des arts et métiers

machines a dessinerA l’occasion de l’exposition Machines à dessiner, qui voit dialoguer le trait de François Schuiten et les écrits de Benoît Peeters avec des pièces de la collection de l’institution, le Musée des arts et métiers de Paris s’associe, les samedi 3 et dimanche 4 décembre, à l’Institut Acte (Unité mixte de recherche de l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et du CNRS), à son programme « Exposer la Recherche » et à son équipe EsPAS (Esthétiques de la Performance et des Arts de la Scène) pour inviter douze artistes contemporains à s’emparer du thème de l’exposition pour le transposer au monde de la performance. Corps dessinant offre ainsi d’appréhender l’univers de la perfomance via les travaux de Romina de Novellis, Michel Sicard et Mélanie Perrier, ceux des duos formés par Kahena Sanaâ et Nina Negri, Julien Salaud et Hélène Barrier, Ludivine Allegue et Valentina Lacmanović, Cécile Proust et Jacques Hœpffner ; enfin, trois projets sont présentés par un trio d’artistes et/ou chercheurs : Sha Xin Wei, Julian Stein et Todd Ingalls, Coline Joufflineau, Roberto Pugliese et Asaf Bachrach, Frédéric Mathevet, Célio Paillard et Matthieu Crimersmois. Le programme complet du week-end est à télécharger ici. Une journée d’étude « Geste et corps dessinant : un enjeu entre art et technique » est par ailleurs programmée le mardi 6 décembre.