Mission accomplie pour le « Parthénon des Livres » à Cassel

Œuvre réactivée par l’artiste argentine Marta Minujín 34 ans après sa première présentation en 1983, à Buenos Aires, suite à la chute de la dictature militaire, Le Parthénon des Livres restera sans doute comme l’une des images les plus spectaculaires de la Documenta 14. Tout au long de l’été, la monumentale structure en métal dressée sur la Friedrichsplatz de Cassel a peu à peu été recouverte par quelque 100 000 livres, réunissant 170 titres, ayant tous en commun d’avoir un jour été interdits par la censure et récoltés dans le cadre d’un appel lancé par l’artiste. Pour célébrer l’accomplissement du projet, les organisateurs de la Documenta invitent tout un chacun à participer à une vaste performance collective, ce samedi 9 septembre, en venant lire un extrait d’ouvrage représenté, dévoiler un texte personnel, jouer un morceau de musique, esquisser une danse ou être simplement spectateur. Les participants potentiels sont invités à s’inscrire par email avant 20 h, ce jeudi 7 septembre, via events@documenta.de, sans oublier de préciser leur proposition (qui ne doit pas excéder cinq minutes) et leurs coordonnées. Dimanche 10 septembre à midi, Marta Minujín lancera le processus de déconstruction de son installation et de redistribution des livres. Celle-ci se poursuivra jusqu’au 17 septembre, date de cloture de la quatorzième édition de Documenta. Visuel : Le Parthénon des Livres, Marta Minujín. photo Artshebdomédias.