Des militantes féministes saoudiennes torturées en prison

Dans un communiqué diffusé ce mardi 20 novembre, Amnesty International accuse les autorités saoudiennes d’avoir soumis de nombreux défenseurs des droits de l’homme à la torture. Parmi eux, une dizaine de militantes féministes, arrêtées en mai 2018 pour « espionnage » et emprisonnées depuis. Elles auraient notamment subi coups de fouet et chocs électriques. Plus d’infos sur les sites d’Amnesty International et du Monde. Visuel : © Amnesty International.