L’invitation au Voyage à Nantes est lancée !

Coup d’envoi aujourd’hui de l’édition 2018 du Voyage à Nantes avec une programmation nocturne placée sous le signe de la musique et de la surprise. Jusqu’au 26 août, artistes, architectes, designers et jardiniers livrent au public leurs regards décalés sur la ville et ses environs. Parmi eux, citons les plastciens Michel Blazy (sur la Place Royale), James Turrell (Musée d’Art de Nantes) et Thierry Kuntzel dans (Chapelle de l’oratoire). Philippe Ramette revisite pour sa part la notion d’éloge à travers cinq interventions disséminées dans la cité et reprenant les codes de la sculpture classique : L’éloge de la transgression s’introduit Cours Cambronne, L’éloge de la paresse flotte au-dessus de la tête des promeneurs du passage Pommeraye, L’éloge de la discrétion tente de se fondre dans le décor au passage Sainte-Croix tandis que L’éloge de l’adaptation rétablit sa posture verticale. Enfin, L’éloge du pas de côté, sculpture monumentale en bronze représentant un homme en équilibre sur un pied, occupe le cœur de la place du Bouffay. Daniel Firman est l’hôte du Théâtre Graslin, où il présente une sculpture, une pièce musicale et un film. Poursuivant ses recherches sur les connexions entre les ondes, le végétal et l’animal, Céleste Boursier Mougenot investit quant à lui la HAB Galerie avec un dispositif immersif créé spécifiquement pour l’occasion. Le programme complet de la manifestation peut être consulté au lien suivant : www.levoyageanantes.fr. Visuel : Eloge du pas de côté, dessin signé Philippe Ramette.