Le Jura, terre d’accueil du premier musée d’art urbain français

Installé sur l’ancien site industriel des Forges de Baudin à Toulouse-Le-Château, dans le Jura, le Musée d’Art Urbain – Street Art (MAUSA) a été inauguré le 7 juillet dernier. L’institution, inédite en France, entend être à la fois un espace d’exposition et un lieu de vie pour des artistes en résidence. Elle accueillera également une scène des musiques actuelles, une Factory – coopérative d’artistes pour la production d’édition, de petites séries, etc –, l’office de tourisme du « Triangle d’Or » (qui regroupe les villes d’Arbois, de Poligny et de Salins-les-Bains), des jardins partagés et un atelier de production locale où seront conçus des produits culturels manufacturés et estampillés « Made in Jura ». Plus de 500 pièces y sont conservées, qui balayent quelque quarante années d’histoire de l’art urbain à travers une collection permanente – entre 80 et 130 pièces seront exposées et renouvelées au fil des saisons et des thématiques des expositions temporaires –, ainsi qu’un ensemble d’œuvres créées in situ. Jusqu’au 1er août, le public peut découvrir l’exposition Autour de Banksy ; du 5 au 31 août, les cimaises accueilleront l’œuvre de Mr. CHAT puis une rétrospective du travail de Jérome Mesnager, du 2 septembre au 1er octobre. Visuel : Le saint patron, Levalet.