J-2 pour Lyon Art Paper 2017

Créé en 2015 à l’initiative de la Société Lyonnaise des Beaux-Arts – née il y a tout juste 130 ans, l’association a notamment pour but « d’encourager, défendre et récompenser par tous les moyens en son pouvoir les efforts et les progrès des artistes » et de « développer le goût des arts et l’éducation artistique des publics de tous âges » –, le salon de dessin Lyon Art Paper s’apprête à ouvrir les portes de sa troisième édition, ce jeudi 5 octobre au Palais de Bondy à Lyon. Sélectionnés suite à un appel à candidatures, près de 80 artistes y présentent leurs travaux sur et avec le papier, témoignant de la diversité de la discipline : dessin, donc, mais aussi pliage, collage, origami, objets tridimensionnels et art numérique sont, entre autres, convoqués. Un espace spécifique permettra de découvrir plus avant l’œuvre d’Hélène Lagnieu, lauréate du Prix Révélations décerné lors de Lyon Art Paper 2016. « Mes recherches se concentrent sur les processus d’hybridation, la mise à nu et la décortication de l’anatomie humaine et animale, écrit la peintre, dessinatrice et sculptrice lyonnaise. Les chimères sont récurrentes, mais aussi la figure féminine dont le corps devient terrain d’expérimentations anatomiques. Partant d’une mythologie personnelle, j’essaie, par ces personnages déstructurés ou ré-agencés, de retracer ces impressions qui sont à l’origine de la nécessité de mon travail ! » A l’entrée du salon, les visiteurs pourront voir se constituer, au jour le jour durant toute la durée de la manifestation, un « Grand Cadavre Exquis » : les artistes exposants se relaieront en effet pour réaliser cette performance artistique sur un panneau de 10 m de long. Le catalogue du salon, qui se tient du 5 au 15 octobre, peut être téléchargé d’un clicVisuel :  Lecœuraile, Hélène Lagnieu.