Disparition de Marc Riboud

« La photographie ne peut pas changer le monde, mais elle peut montrer le monde surtout quand le monde change. » C’est par ces mots que Marc Riboud accueillait les visiteurs sur son site Internet. Né en 1923 près de Lyon, le photographe français s’est éteint, mardi 30 août, à Paris.  Il restera comme l’un des grands noms du photojournalisme et de l’agence Magnum pour laquelle il parcourut la planète entière. Le festival Visa pour l’image présente, jusqu’au 11 septembre à Perpignan, la série qu’il avait réalisée en 1963 à Cuba. D’innombrables hommages lui ont été rendus depuis l’annonce de sa disparition, parmi lesquels celui signé Yasmine Youssi dans Télérama.