Deux ans (de plus) de prison pour le Bahreïni Nabeel Rajab

Le blogueur et défenseur des droits humains bahreïni Nabeel Rajab a été condamné à deux ans de prison par contumace – en détention depuis juin 2016, il est hospitalisé depuis le mois d’avril –, ce dimanche 10 juillet, pour « avoir propagé des rumeurs et de fausses informations » dans des interviews accordées en 2014 et 2015 à des médias locaux et occidentaux sur la situation des droits de l’homme au Bahreïn. Quelque 14 journalistes et journalistes citoyens sont actuellement emprisonnés dans le royaume. Plus d’infos sur le site de Reporters sans frontières. Visuel : © Amnesty International.