Chine : petite piqûre de rappel par RSF

A l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron en Chine, Reporters sans frontières a fait un point, ce mardi 9 janvier, sur la question des droits de l’homme et de la liberté de la presse systématiquement mis à mal par le pouvoir chinois. Avec au moins 15 journalistes et 39 journalistes citoyens actuellement détenus, la Chine figure au 176e rang sur 180 dans son classement de la liberté de la presse. Le secrétaire général de RSF Christophe Deloire a par ailleurs appelé, dans une tribune publiée en sept langues en octobre dernier, les démocraties à se mobiliser face « au risque de contagion du modèle répressif chinois » ; Pékin étant engagé dans la promotion à l’international de son « nouvel ordre de l’information », basé sur la censure et la surveillance (secteur qui emploierait quelque deux millions de personnes en Chine, soit un censeur pour 375 personnes). Visuel : © Reporters sans frontières.