Cet été, ça se passe au Havre !

Vincent GanivetLa ville du Havre célèbre cette année ses 500 ans. Les festivités organisées pour l’occasion, et placées sous le signe de la création contemporaine, ont été lancées fin mai et se déploient jusqu’au mois de novembre. Leur direction artistique a été confiée à Jean Blaise. « Le Havre est rempli d’images étranges, écrit ce dernier. Cette ville photogénique séduit les artistes, dès leur arrivée, par sa lumière – c’est devenu un cliché – mais surtout par son ambiance que les œuvres proposées devront révéler. Comment restituer une ambiance, retrouver la profondeur d’une cité, à travers des gestes artistiques qui voudraient la faire danser. Le Havre, reconstruite dans les années cinquante par l’atelier de l’architecte Auguste Perret, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité en 2005, mérite à l’évidence de devenir une des destinations françaises les plus désirées du tourisme urbain. Reste à comprendre cette ville, à l’aimer, à la mettre en scène, à repérer celles et ceux qui lui inoculent leur énergie et leur talent, à être avec elle audacieux mais juste, à faire sourdre son étrangeté et son évidente poésie. » Le programme, dense et pluridisciplinaire, s’articule autour des travaux d’une cinquantaine d’artistes invités – le collectif Art Point M, Aurélien Bory, Vincent Lamouroux, Le Gentil Garçon, Karel Martens ou encore Chiharu Shiota en font partie – et comprend, notamment, cinq expositions temporaires – parmi elles, celle de Pierre et Gilles au musée d’art moderne André Malraux (MuMa) et une autre réunissant Stéphane Thidet, Vincent Ganivet et Julien Berthier au Centre d’art Le Portique – ainsi qu’un circuit dans l’espace public composé d’une trentaine de productions artistiques, dont une dizaine d’œuvres pérennes. Plus d’informations et le détail des festivités. Visuel : Catène de Containers , Vincent Ganivet. Photo Erik Levilly / Ville du Havre.