Chercher son âme à New York

Présentée au centre d’art new-yorkais The Invisible Dog, Anima est une installation immersive multisensorielle proposant une réflexion sur ce qui nous sépare de l’animal et autour des concepts de l’âme et de l’animisme. Imaginée notamment par la jeune artiste française Prune Nourry – qui vit et travaille à New York –, elle s’appuie sur une figure légendaire de l’histoire des indiens Lacandons, les descendants des Mayas : K’in Obregon. En 1937, ce dernier avait été invité à l’Exposition Universelle de Paris pour y être exhibé – on parlerait aujourd’hui d’un zoo humain – en tant qu’indigène. Il rentra ensuite au Mexique, où sa mort fut annoncée quelques années plus tard. L’on raconte qu’un jour, il réapparut parmi les siens, affirmant avoir été réincarné. Anima met en regard les conceptions occidentale et maya de la place de l’homme dans la nature : la première le considérant comme supérieur et seul possesseur d’une âme, la seconde révélant une intrication des mondes humain et animal – chaque individu étant intimement lié à un totem. Une expérience empreinte de mystère et de magie à vivre jusqu’au 14 avril.