Causerie publique avec Gérard Sendrey à Bègles

Le Musée de la Création Franche, à Bègles, a inauguré en février le « Lab », une offre destinée à renouveler et/ou renforcer les liens de l’institution avec son public : « Ceci n’est pas une révolution. C’est une évolution. Dans les rêves les plus déraisonnables, elle aura pour effet que, qui que l’on soit, quel que soit son âge, sa condition, on se rende au musée comme l’on va au concert ou au cinéma », est-il précisé sur son site. Ce nouveau rendez-vous s’articule au rythme du programme bimestriel du musée et en trois temps : celui d’une exposition – thématique, rétrospective, carte blanche, etc. –, du partage – sous forme de rencontre, spectacle vivant, projection, causerie autour de l’expo, etc. – et de l’ouverture – parole donnée à un partenaire, économique, social, culturel, etc. – ; le Lab a aussi pour ambition de montrer en quoi et comment l’art brut et ses apparentés entrent en résonnance avec une (notre) époque, autrement que par la trivialité de la spéculation naissante sur le marché de l’art, mais dans la simplicité de « l’homme du commun à l’ouvrage » auquel Jean Dubuffet s’est intéressé. C’est dans ce cadre qu’est organisée, ce jeudi 24 mars à 19 h, un échange avec le fondateur du lieu (1989) Gérard Sendrey – à l’initiative de l’actuelle exposition, Pionnières – autour de son manifeste Histoires de Création Franche. L’accès est libre, mais les réservations conseillées.