Carolyn Carlson met en danse l’espace muséal

La danseuse et chorégraphe americaine Carolyn Carlson se définit comme une artiste visuelle et s’inspire ouvertement des œuvres plastiques et picturales de ses contemporains. Mundus Imaginalis est le titre de l’une de ses pieces, destinée à être diffusée et réinventée dans les musées et galeries, où elle vient mettre en danse, en corps et en mouvements des tableaux, sculptures, videos et installations, mais aussi l’architecture, l’atmosphère et la singularité de l’endroit qui l’accueille. Cet automne, les cinq danseurs animant le projet investissent différents lieux culturels du Nord-Pas-de-Calais. La chorégraphie Mundus Imaginalis sera ainsi presentée jeudi 21 octobre au Palais des beaux-arts de Lille, puis au Laac de Dunkerque la semaine suivante.

Le programme complet est disponible sur www.ccn-roubaix.com