En apnée sous le Septième continent

Le « Septième continent » est le nom donné aux gigantesques nappes de plastique qui flottent à la dérive au milieu des océans, notamment dans certaines zones du Pacifique. C’est aussi le titre d’une installation interactive signée Eleonora Marino à découvrir jusqu’au 4 mars dans la galerie Christian-Boltanski du Théâtre 9, au Blanc-Mesnil (nord-est de Paris). « Nous voulons explorer la question du voyage des emballages depuis notre table et leur impact sur l’écosystème », explique la plasticienne, également comédienne et metteuse en scène. L’installation sonore – elle s’accompagne d’une composition de Julien Vincenot –, qui s’inscrit donc dans une démarche aussi artistique qu’environnementale, invite le visiteur à plonger dans l’univers inquiétant et glacial de ce 7e continent. Avec sa compagnie EMTHEATRE, Eleonora Marino explore inlassablement la question de nos habitudes alimentaires et de leurs conséquences sur nous-mêmes comme sur l’environnement.