Destination les pôles au Jardin du Luxembourg

Pas moins de 80 photographies signées Michel Rawicki sont à découvrir jusqu’au 17 juillet sur les grilles du Jardin du Luxembourg, à Paris. Toutes ont pour thème les régions polaires, sillonnées pendant plus de 20 ans et au cours de 35 voyages par le photographe. « Fasciné, submergé par cette puissance naturelle, je me suis confronté durant des années à cette démesure, ma façon de communiquer avec “l’être des choses”, changeant peu à peu mon regard et mon approche de cette nature sensible, explique-t-il. Après le monde des glaces, un monde de transformation et d’impermanence, je me suis tout naturellement rapproché de la faune et des hommes qui l’habitent, un monde brut qui ramène l’être à l’essentiel, à la simple lutte pour la vie. » Hubert Reeves est le parrain de la manifestation qui vient faire écho aux préoccupations environnementales actuelles. « A “L’appel du froid” auquel répond si souvent Michel Rawicki, nous répondons aussi, attirés par de vastes univers à découvrir et dans ces univers, d’éphémères chefs d’œuvre de glace, une faune fascinante et des peuples mythiques, fait remarquer le célèbre astrophysicien canadien. Cette nature arctique, sauvage et rude, que nous fait découvrir Michel Rawicki abrite, comme tous les milieux sur terre, la vie qui sait s’installer partout. »