Hommage chorégraphique au Louvre

Dancing Museums est un projet européen développé dans le cadre d’un partenariat engagé entre huit musées – dont le Louvre et le Mac/Val – et cinq compagnies et/ou organismes dédiés à la danse, parmi lesquels La Briqueterie à Vitry-sur-Seine (94). C’est dans ce cadre que la chorégraphe Tatiana Julien déploiera sa performance Prière de ne pas détruire, ce vendredi 18 mars au Musée du Louvre. Entourée d’une dizaine d’amateurs – avec lesquels elle a travaillé depuis le 7 mars – et avec le soutien de quatre autres artistes européens du projet – Juan Dante Murillo (Autriche), Fabio Novembrini(Italie), Connor Schumacher (Pays-Bas) et Lucy Suggate (Grande-Bretagne) –, elle se propose de raconter le Musée du Louvre, de rendre un hommage chorégraphique à la force poétique de son histoire et de son présent en y exposant des corps dansants, corps-réceptacles de l’imaginaire collectif. L’événement sera suivi, samedi 19 mars de 14 h à 16 h, d’une rencontre internationale accueillie par le Mac/Val sur le thème « Le corps collectif : abolir les frontières entre spectateur et créateur ». Réservation conseillée via reservation@macval.fr.