Faire bouger le monde avec Jan Kopp

« Je voudrais créer un environnement qui parle du monde dans lequel les enfants et adolescents vivent, expliquait Jan Kopp quelque temps avant l’inauguration, en avril dernier, de son exposition-atelier au Centre Pompidou à Paris. Ce monde qui les enchante et qui les inquiète, qu’ils comprennent et qu’ils ne comprennent pas. » Installée par l’artiste allemand dans la Galerie des enfants – espace dédié à la sensibilisation du jeune public à la création contemporaine – Soulever le monde est une œuvre interactive pour les moins de 10 ans, une sculpture monumentale, fragile et mouvante qui invite au voyage et titille l’imagination par l’évocation des trabucci – filets de pêche italiens immergés dans la mer depuis un ponton – et du Wayang Kulit – théâtre balinais de marionnettes –, deux univers jouant avec le visible et l’invisible. Constituée d’une multitude d’objets prélevés dans notre quotidien – louches, pagaies, roues de bicyclette, chaises, chausse-pieds, etc. –, elle s’articule autour d’un système poids et de contrepoids, de poulies, cadres et autres manivelles que les enfants sont conviés à manipuler pour mettre le tout en mouvement. « Soulever le monde comme on soulève des questions, des éléments en les sortant de leur contexte, énonce encore Jan Kopp. Par ce déplacement on peut appréhender le monde autrement. » A expérimenter jusqu’au 21 septembre.