Balade artistique dans les Monts de l’Ardèche

Une ligne de partage des eaux désigne la limite géographique divisant un territoire en un ou plusieurs bassins versants. Il en existe une, par exemple, dans le Parc naturel régional des Monts de l’Ardèche, de chaque côté de laquelle les cours d’eau s’écoulent soit vers l’océan Atlantique, via la Loire, soit vers la mer Méditerranée, en rejoigant le Rhône. Cette ligne, invisible à l’œil nu, marque le point de départ d’un projet artistique singulier, inauguré ce vendredi 7 juillet et dans le cadre duquel cinq plasticiens (Felice Varini, Gloria Friedmann, Stéphane Thidet, Olivier Leroi et Huang Yong Ping), un collectif d’artistes (Toplamak), un designer (Eric Benqué) et un paysagiste (Gilles Clément) ont été invités à intervenir in situ. Disséminées à proximité du chemin de randonnée GR7, ces œuvres pérennes sont à découvrir en libre accès tout au long de l’année. Une programmation temporaire, intitulée Les échappées, accompagne le lancement du parcours Le Partage des eaux tout au long de l’été : elle se traduit par une quinzaine d’expositions individuelles ou collectives et de productions in situ, conçues en partenariat avec, notamment, l’IAC de Villeurbanne, le Frac Auvergne et l’Artothèque d’Ardèche. La carte du parcours, placé sous la direction artistique de David Moinard, peut être consultée d’un clic et plus d’informations sur le projet et les différentes œuvres sont disponibles au lien suivant : www.parc-monts-ardeche.fr. Visuel : Intervention signée Stéphane Thidet sur la façade de l’ancienne Chartreuse de Bonnefoy.