Les Bains numériques soufflent leurs dix bougies

Les Bains numériques, biennale internationale des arts numériques, ouvrent leur dixième édition ce mercredi 13 juin, à Enghien-les-Bains (95). Plusieurs expositions, un parcours d’installations sillonnant la ville, des concerts, performances, spectacles et une remise de prix, destinés à révéler et soutenir des projets artistiques à la frontière entre arts numériques, danse, musique et théâtre, sont au programme. Autour de la thématique « Human Future », les Bains numériques 2018 proposent différentes pistes pour penser et imaginer l’homme dans l’urbanité de demain. « La quatrième révolution industrielle amorce une transformation profonde de nos sociétés, notamment avec l’intelligence artificielle, la robotique, le big data en nous invitant à créer de nouveaux modèles de production durable. A l’heure où une étude révèle que 85% des métiers d’avenir ne sont pas connus, en quoi l’art dans le tout numérique peut-il incarner une haute perception des connaissances ? En quoi la créativité peut-elle être un levier de développement durable ? », s’interrogent les organisateurs. La manifestation plurielle se déploie à travers onze lieux et s’appuie sur la participation d’une quarantaine d’artistes, parmi lesquels Yoichiro Kawaguchi, Miguel Chevalier, Catherine Ikam et Louis Fléri, Eduardo Kac, Stelarc, Bill Vorn, Maurice Benayoun, ORLAN, Alex Verhaest, n+n Corsino, autant de figures majeures de l’art numérique. A noter l’organisation, samedi 16 et dimanche 17 juin, de visites guidées pour tout public à 11h, 15h et 17h (pour réserver, cliquez !). Plus d’infos sur www.cda95.fr. Visuel : Emotion Forecast (La météo des émotions du monde), Maurice Benayoun, 2010.