ArtAutun, première !

Inaugurée ce week-end, la première édition de la biennale internationale d’art contemporain d’Autun, en Saône-et-Loire, réunit les œuvres de 22 artistes. Placée sous le commissariat des peintres Reniere&Depla, couple d’artistes flamands amoureux d’Autun et de son patrimoine, la manifestation entend mettre en lumière le fil historique qui relie les anciens Pays-Bas, les Flandres et la Bourgogne, comme de montrer combien les interactions et les migrations culturelles et artistiques sont capables de braver les régimes politiques et le temps. Elle a pour titre « Ce qui pèse et ce qui nourrit ». Ces mots empruntés au Verger de Rainer Maria Rilke, « apportent les clés d’un monde où l’histoire, la culture, la terre, pèsent sur notre quotidien mais nous donnent l’impulsion vitale pour avancer encore, pour chercher les autres, l’autre dans ce qu’il a de plus nourrissant », expliquent les deux commissaires. « Ils racontent un émouvant univers hors normes, montrent un chemin de traverse loin des modes et des préjugés. Délaissant les représentations conventionnelles du visible, ces œuvres recréent, réinventent au-travers de la sensibilité, du prisme personnel de chaque artiste, sa propre vision de la réalité. » Hans Op de Beeck, Berlinde De Bruyckere, Sofie Muller, Renato Nicolodi, Stefan Peters, Peter De Koninck, Carole Vanderlinden et Sarah Westphal comptent parmi les artistes invités. Leurs œuvres sont à découvrir jusqu’au 26 août. Plus d’infos sur http://artautun.fr. Visuel : Tristan, Sofie Muller, 2007. Photo Tom De Visscher