Art Elysées souffle ses dix bougies !

art elysees 2016

Initiée en 2007, Art Elysées célèbre cette année son dixième anniversaire. Dix années qui ont vu cette foire se situant à la croisée de l’art moderne, de l’art contemporain et du design s’affirmer comme l’un des rendez-vous attendus de la grand-messe de l’art se déroulant la semaine de la Fiac à Paris. Tour d’horizon de l’édition 2016 de la manifestation.

De grandes tentes blanches dessinent un large ruban rectiligne le long des Champs-Elysées, entre la place Clémenceau et celle de la Concorde. Cette architecture éphémère, devenue familière, abrite chaque année, durant quelques journées d’octobre, près de 80 galeries françaises – citons parmi les habituées les galeries Lélia Mordoch (qui présente pour cette édition anniversaire un solo show de l’artiste japonais Yukio Imamura), Baudouin Lebon, Capazza ou encore Arts d’Australie – Stéphane Jacob – et étrangères, ces dernières venues en 2016 de Belgique, d’Espagne, de Grèce, de Hongrie, d’Italie et du Japon. Les organisateurs d’Art Elysées entendent offrir à leurs visiteurs « un parcours intemporel », ce à travers des stands proposant des grands noms de l’art moderne comme une ouverture vers la création la plus actuelle. Sans oublier le design, auquel est dédiée toute une section depuis sept ans. L’année dernière, un quatrième pavillon a été inauguré. Baptisé 8e Avenue et consacré plus particulièrement autour de l’art urbain, il réunit cette année encore une vingtaine de galeries.
Plusieurs événements ont été imaginés spécifiquement pour cette dixième édition. Outre un focus sur le fruit d’une collaboration passée (collection Crystal Architecture) entre la maison Lalique et l’architecte Zaha Hadid, disparue il y a quelques mois, une exposition est dédiée aux dessins et estampes de Jean Dubuffet (1901-1985). « Dubuffet, père de l’art brut, oui mais, ce qui est d’actualité, père du street art avant la lettre avec sa série des Murs ou sa planche Jojo est reparti, par exemple, souligne Baudoin Lebon, président du comité artistique de la foire. Cet ensemble permet de redécouvrir un grand maître du XXe siècle, à la fois énorme plasticien et grand écrivain. » Un parcours « hors les murs » offre par ailleurs d’appréhender un ensemble de sculptures de Pierre Marie Lejeune accueillies au sein de l’hôtel Park Hyatt Paris-Vendôme. « Le miroir défragmente le réel et l’alphabet le refragmente, le réorganise, le norme, explique l’artiste qui a fait de l’acier, du verre et de l’eau – pour leur capacité à interagir avec la lumière – ses matériaux de prédilection. Il explose tout, capture une tranche de réel et la place dans une autre réalité. Pour moi, le miroir ne duplique pas, il fabrique. »
La section design abrite, quant à elle, une proposition conçue par la galerie berlinoise Michael Fuchs à partir de la collection éclectique de son propriétaire : des œuvres de différentes époques et des pièces iconiques de design sont ainsi accrochées et posées ça et là dans un espace reproduisant un confortable intérieur. Après avoir été montrée à Berlin et à Los Angeles, Salon est une exposition définissant l’art comme étant un élément intrinsèque de notre quotidien autant qu’un art de vivre. Elle devient ici un espace de rencontre : trois « conversations* » sont ainsi programmées autour de la créativité et des acteurs du marché de l’art, ces jeudi 20 octobre (à 12 h) et vendredi 21 octobre (à 10 h et à 12 h). Citons parmi les intervenants Pierre Cornette de Saint Cyr (conseiller en art et commissaire priseur), Tatyana Franck (directrice du Musée de l’Elysée de Lausanne) ou encore l’artiste Kongo. La section design de la foire est par ailleurs l’occasion d’une collaboration inédite avec l’association VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) qui invite une sélection de galeries et de maisons d’édition promouvant de jeunes designers. Parallèlement, Design Addicts, une exposition conçue en partenariat avec Art Elysées, est présentée en libre accès dans la galerie VIA, située dans le XIe arrondissement, jusqu’au 30 novembre.

* A noter que ces discussions sont réservées aux visiteurs de la foire détenteurs d’une carte VIP et ne proposent qu’un nombre limité de places. Renseignements et inscriptions via info@orexpo.fr.

Contacts
Crédits photos