Thomas Bayrle à Bruxelles – La force du détail

Alors que les superbes pièces de Thomas Bayrle exposées à la dernière Documenta sont encore bien présentes dans les esprits, le Wiels, à Bruxelles, propose une importante rétrospective de l’œuvre de l’artiste allemand. All-in-One – titre inspiré par un proverbe bouddhiste transformé en un outil de marketing – présente un large aperçu de l’ensemble de sa carrière, depuis ses premières machines kinétiques peintes jusqu’à ses créations les plus récentes. Installée sur plusieurs étages, l’exposition ne suit pas un ordre chronologique mais s’attache à présenter la variété des thèmes et motifs explorés depuis près de 50 ans : société de consommation, propagande politique, nouvelles technologies, sexualité, religion, développement urbain… Devrim Bayar, commissaire de l’exposition, invite le visiteur à entrer dans le détail de chaque œuvre. En effet, si la forme d’ensemble est facilement reconnaissable, les éléments remaniés, déformés, qui la composent sont essentiels. La différence qui existe entre chacun d’eux est très significative pour Thomas Bayrle, qui la considère comme preuve des divergences, voire des conflits potentiels entre des individualités variées. « A partir du milieu des années 1960, il développe des œuvres basées sur la répétition sérielle d’un même motif, introduite par le structuralisme, et qui marqua fortement l’art minimal, Pop et conceptuel. A travers ses collages, peintures, sculptures, films et livres, Thomas Bayrle élabore un langage visuel subjuguant. Inscrit dans les mouvements de contestation de l’époque, son travail est clairement critique et engagé  », préciseDevrim Bayar. A découvrir jusqu’au 12 mai.
Thomas Bayrle, Contemporary Art Centre, 2013. Photo by Sven Laurent (let me shoot for you).
Vue de l’exposition All-­in-­One, Thomas Bayrle, Wiels, 2013
Thomas Bayrle courtesy of Barbara Weiss Gallery, Berlin
« School » Container, Thomas Bayrle, 2005
Thomas Bayrle, Contemporary Art Centre, 2013. Photo by Sven Laurent (let me shoot for you).
Vue de l’exposition All-­in-­One, Thomas Bayrle, Wiels, 2013
Thomas Bayrle
Still from Gummibaum, Thomas Bayrle, 1993

GALERIE

Contact
Crédits photos