Ar Furlukin – Radis… calement fan !

Ar Furlukin est son nom, la Bretagne sa terre natale, l’humour son langage et le radis… sa spécialité ! Ce mordu du petit légume crucifère le décline depuis plus de 25 ans avec une verve parfois insolente, mais qu’il soit noir ou rose toujours avec tendresse. Il le peint, le sculpte, lui dédie des poèmes. Il lui a même fait les honneurs d’une bande dessinée en créant le personnage de Guirec, le radis philosophe ! « Le radis, c’est de la poésie à l’état pur, et du plaisir surtout. Un petit légume agréable à regarder et plein de légèreté dans un monde parfois si triste. » Le ton est donné. Ar Furlukin, qui désigne le « fou du roi » en breton, n’a pas pour dessein de jouer les bouffons mais d’utiliser la légèreté et la simplicité de son sujet favori pour amener un peu d’humour et de gaieté à son public. Il aime « attirer l’œil, provoquer le sourire, faciliter les échanges sans jamais se prendre au sérieux ». L’une de ses dernières trouvailles a consisté, il fallait y penser, à métamorphoser le bâtiment de la Sécurité sociale de Rennes en une botte de radis géante… Des longs, des ronds, des roses, des écarlates, plus de 1100 radis peints sur rhodoïd ornent les fenêtres des quelque seize étages de l’immeuble. La récolte devrait avoir lieu le 1er avril, jour qui verra également se dérouler la 9e édition de la fête du radis dans la capitale bretonne.

GALERIE

slider
images not found
Crédits photos