En famille et sur le littoral – L’imaginaire en fête

Claude Fromenti, courtesy Musée international d’art naïf Anatole Jakovsky

Destinations privilégiées des estivants, les côtes françaises offrent bien des possibilités de relaxation comme de loisirs ludiques et sportifs. Balades les pieds dans l’eau, pauses en terrasse, jeux de plage et autres sports d’eau. Des activités pour tous les goûts que nous vous proposons d’entrecouper de sorties culturelles placées sous le signe de l’art contemporain et sélectionnées dans l’idée d’une visite en famille. Bonnes découvertes !

Le kiosque ventriloque de Berdaguer et Péjus. Opéra noir est une sculpture et installation sonore conçue par Christophe Berdaguer et Marie Péjus pour la place Lulli, située derrière l’opéra de Marseille. Le duo s’est inspiré de l’architecture, qu’il a détournée, du kiosque à musique installé en haut de la Canebière. Il a ensuite travaillé à partir de sons de machines, voix et autres fragments de musique prélevés à l’intérieur même du théâtre et retransmis, non sans avoir été filtrés, déformés et remixés, en temps réel par l’intermédiaire du kiosque  ; celui-ci devenant ventriloque pour révéler la vie invisible s’agitant derrière les murs de l’institution et inviter les passants à partager un temps de rêverie.

Berdaguer & Péjus, photo Philippe Groscaux
Opéra noir, Berdaguer & Péjus, 2013
Tenir la distance avec Jeppe Hein. S’exprimant essentiellement à travers la sculpture et l’installation, le Danois Jeppe Hein fonde son travail sur les notions de gravité et de mouvement pour initier à chaque fois un nouveau dialogue entre l’œuvre, l’espace d’exposition et le visiteur. Le LiFE, ancienne base de sous-marins construite à Saint-Nazaire par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale – lieu aujourd’hui dédié au spectacle vivant et aux arts visuels –, accueille l’une de ses installations modulaires  : Distance est une machine(rie) évoquant celle d’une chaîne de montage industriel – ou le tracé de montagnes russes, c’est selon  ! – animée par le mouvement de ballons propulsés le long des tours et détours d’une piste en acier pouvant s’étirer sur 800 m. Le public se trouve plongé au cœur d’une expérience singulière, à la fois témoin et partie quasi intégrante d’une structure mouvante et dynamique.

Jusqu’au 5 octobre au LiFE, à Saint-Nazaire.

Jeppe Hein, production LiFE - Saint-Nazaire, photo Marc Domage
Vue de l’installation Distance, Jeppe Hein, 2014
L’adolescence oblige au Frac Nord-Pas de Calais. Le Frac Nord-Pas de Calais présente Nouvelle Génération, une exposition collective réunissant les œuvres d’une cinquantaine d’artistes autour de thèmes, notamment ceux de l’identité et de l’émancipation, liés à cette période singulière du développement humain qu’est l’adolescence. Le parcours se décompose en quatre étapes respectivement dédiées à la musique – et à l’affichage des goûts des jeunes en la matière –, à la révolte – qui peut naître d’une volonté de définir ses propres positions et de les défendre –, à la mode – le vêtement étant pour beaucoup considéré comme signe de reconnaissance – et aux passions. Ce dernier volet permet de se pencher sur la conception particulière du monde, les relations qu’il constitue entre macrocosme et microcosme humain. Le rapport au corps et à l’esprit de l’adolescent adopte de multiples visages  ; autodestruction, exclusion, stigmatisation, refoulement émotionnel, renaissance et libération de soi.

Jusqu’au 31 décembre au Frac Nord-Pas de Calais, à Dunkerque.

Margot Zanni
De gauche à droite :@Double Take (extraits), projection de trente diapositives, Margot Zanni, 2005
Bulles en fête sur l’île de Ré. Le 7 août, 17 auteurs de bande dessinée s’installent 17 heures durant – de 8 heures à 1 heure du matin – sur les quais du port de Saint-Martin-de-Ré, dans le cadre de la quatrième édition du festival Bulles de Ré organisé par la boutique et librairie Mille Sabords. L’occasion de rencontrer, pour ne citer qu’eux, Laurent Verron, le père «  adoptif  » de Boule & Bill – personnages créés en 1959 par Jean Roba, disparu en 2006 –, André Chéret, dont le crayon donne vie au mythique Rahan depuis 45 ans, ou encore Olivier Ledroit, évoluant dans l’univers d’un tout autre style  : le médiéval-fantastique. Plaisir assuré pour petits, moyens et grands  !

Bernard Vercruyce, courtesy Musée international d’art naïf Anatole Jakovsky
Patel et le Lérot, huile sur toile, Bernard Vercruyce, 1990
L’art creuse son sillon à Saint-Briac 

Ouvert d’avril à début novembre, le Jardin habité de Saint-Briac-sur-Mer, près de Dinard, offre de découvrir tout un ensemble de sculptures et installations pérennes, enrichi chaque année de nouvelles créations. Il est l’un des nombreux témoignages du dynamisme culturel de la petite commune bretonne, porté notamment par l’association Sillons d’art. En juillet, les visiteurs ont pu découvrir le sculpteur Jonathan Bernardet et les peintres Sylvie Delame, Alain Delest, Juliette Gallas, Céline Steffgenn et Christine Vidil, dans à l’occasion d’ArtSBriac. D’ici au 24 août, ce sont les démarches picturales d’Anne Geffrelot, Valérie Jayat et Guillaume Friocourt qui sont tour à tour présentées dans le cadre d’Ici et l’Art, rendez-vous annuel proposé à l’abri du Jardin Atelier de l’artiste Monik Rabasté.

Laurent Verron
Couverture de l’album numéro 34@de Boule & Bill, Un amour de cocker, Laurent Verron, 2013
Bestiaire fantastique au Château Sainte-Hélène. Au cœur d’un joli parc de verdure niçois, abritant les sculptures joyeuses et colorées de Frédéric Lanovsky et de Jacky Coville, se dresse le Château Sainte-Hélène, qui abrite le Musée international d’art naïf. Créée en 1982 à partir de la donation d’Anatole et Renée Jakovsky, la collection de l’institution offre un large panorama de l’histoire de la création, essentiellement picturale, dite naïve du XVIIIe siècle à nos jours. Aux côtés de personnages et scènes de la vie quotidienne urbaine ou campagnarde, l’animal – sujet de nombreuses légendes populaires et références littéraires – occupe une place particulière dans l’univers des artistes naïfs. Qu’il soit domestique ou sauvage, réel ou imaginaire, il est pour eux matière à développer un bestiaire poétique et/ou fantastique d’une richesse infinie.

Retrouvez cet article et quelque 300 événements estivaux d’art contemporain, sélectionnés par notre rédaction en France et en Europe, dans le numéro spécial Eté 2014 de l’e-magazine pour tablettes numériques ArtsHebdo|Médias. Téléchargez à cet effet gratuitement notre application sur l’Appstore ou sur Google Play.

GALERIE

Contact
Crédits photos