La Fiac à Paris – Un succès maîtrisé

Le temps maussade et un coût d’entrée relativement élevé n’auront pas découragé, loin sans faut, la curiosité du public, qui se presse depuis jeudi aux portes du Grand Palais. L’édition 2012 de la Fiac, manifestation phare de cette semaine de l’art contemporain à Paris, rassemble quelque 182 galeries, venues de 25 pays – un tiers sont françaises. Investi pour la première fois dans le cadre de la foire, le Salon d’honneur accueille une vingtaine de galeries internationales ayant pour points communs la découverte et la promotion de jeunes talents prometteurs. Au fil des longues allées quadrillant la nef, quelques découvertes et de nombreuses retrouvailles  : en ces temps de crise, il semble que beaucoup de marchands aient misé sur les valeurs sûres. Artshebdo|Médias vous propose une petite visite en images.

Theaster Gates, photo MLD, courtesy galerie White Cube, London, Hong Kong, Sao Paulo.
Flag (Tricolore), Theaster Gates, à la galerie White Cube, 2012
B. Wurtz, photo MLD, courtesy Metro Pictures, New York.
Untitled (pan paintings), B. Wurtz, chez Metro Pictures, 1991-2002
Ugo Rondinone, photo MLD, courtesy galerie Eva Presenhuberpar, Zürich.
Still life (détail), Ugo Rondinone, , à la galerie Eva Presenhuberpar
Michel François, photo MLD, courtesy galerie Kamel Mennour, Paris.
Deux temps, Michel François, à la galerie Kamel Mennour, 2012
Annette Messager, photo MLD, courtesy Marian Goodman gallery, Paris, New York.
Chaos, Annette Messager, à la galerie Marian Goodman, 2008
Rina Banerjee, photo MLD, courtesy galerie Nathalie Obadia
To touch two genders too quickly made@by God to be eternally apart, his world and hers was nested, entangled, Rina Banerjee, , à la galerie Nathalie Obadia,2012
Christian Boltanski, photo MLD, courtesy Marian Goodman gallery, Paris, New York.
Autel Lycée Chases, Christian Boltanski, à la galerie Marian Goodman, 1988
Tatiana Trouvé, photo MLD, courtesy galerie Perrotin, Paris, Hong Kong.
Sans titre, Tatiana Trouvé, à la galerie Perrotin, 2011
Antony Gormley, photo MLD, courtesy galerie Thaddaeus Ropac, Paris, Salzbourg.
Standing Matter XXXV, Antony Gormley, à la galerie Thaddaeus Ropac, 2011

GALERIE

Contact
Crédits photos