Art Elysées 2015 – Suivez la lumière !

Comme tous les ans à la même époque, Paris s’érige durant toute une semaine en capitale internationale du marché de l’art contemporain. A deux pas de la Fiac, Art Elysées se déploie le long de l’avenue des Champs-Elysées, du jeudi 22 au lundi 26 octobre. Quelque 80 galeries – dont douze réunies dans un pavillon spécifiquement dédié au design du XXsiècle –, pour beaucoup parisiennes, mais également venues de toute la France, du Japon, d’Espagne, de Hongrie, de Grèce et des Etats-Unis y ont établi leurs quartiers éphémères. Parmi elles, des établissements qui accompagnent la foire depuis longtemps, à l’image de la galerie dirigée par les Capazza – qui fête cette année ses 40 ans –, de celles de Véronique Smagghe, d’Olivier Waltman ou encore de Lélia Mordoch. A noter, parmi les propositions des participants «  historiques  », la programmation originale de Baudoin Lebon (Paris) qui se fait l’écho de la saison croisée France-Corée en offrant de découvrir le travail de cinq artistes coréens. Pas moins d’une quinzaine de stands offre de découvrir de nouvelles venues, comme la Lilloise Art to Be gallery, deux galeries barcelonaises – dirigées respectivement par Miquel Alzueta et Marc Calzada – ou l’athénienne Alexandre Skinas gallery. Une neuvième édition par ailleurs placée sous le signe de la lumière – 2015, Année internationale de la Lumière oblige  ! – avec l’organisation d’une exposition spécifique intitulée Art Elysées Light Project et consacrée aux travaux de deux artistes  : Eric Michel et Pierre Marie Lejeune. Le premier a fait de la lumière le «  domaine de prédilection  » de ses recherches plastiques et considère la perception du spectateur comme un véritable médium  : «  La lumière est cette double peau qui unit les deux facettes d’un même monde, comme un passage, explique-t-il sur son site Internet. (…) Voici un médium disponible à l’état naturel, à grande échelle, et dont la puissance évocatrice est sans limite. De part la dualité de sa nature, tout à fois corpusculaire (matérielle) et ondulatoire (immatérielle), elle est un vecteur idéal de création artistique, qui permet précisément d’ouvrir un chemin du matériel vers l’immatériel.  » Pierre Marie Lejeune développe, quant à lui, depuis trente ans une démarche sculpturale axée «  sur une recherche tridimensionnelle et sur la lumière  », travaillant les matériaux en tant que source lumineuse. Dans le hall d’accueil de la foire, le visiteur aura, par ailleurs, l’occasion d’appréhender une œuvre signée Yves Charnay  : L’invisible a des limites… (A la lumière de Eckhart), une pièce toute en jeu d’ombres et de couleurs. Parallèlement à cette mise en regard de trois pratiques artistiques, chacune des galeries présentes sur la foire a été conviée à mettre l’accent sur ce même thème  ; une initiative qui s’annonce des plus enrichissantes.
Alain Le Boucher, courtesy galerie Lélia Mordoch
Pièce signée Alain Le Boucher@(galerie Lélia Mordoch)
Pierre Maie Lejeune
Max, Pierre Marie Lejeune, 2008
Daphne Corregan, photo Denis Durand courtesy galerie Capazza
Sculpture signée Daphne Corregan@(galerie Capazza)
Aleix Plademunt, courtesy Waltman Ortega Fine Art
Photographie signée Aleix Plademunt@(Waltman Ortega Fine Art)
Shin Sung-hy, courtesy galerie Baudoin Lebon
Œuvre signée Shin Sung-hy@(galerie Baudoin Lebon)
Kelly Bedrossian, courtesy Alexandre Skinas gallery
Sculpture signée Kelly Bedrossian@(Alexandre Skinas gallery)
Yves Charnay
Les Couleurs de l’esprit, Yves Charnay

Les premiers pas de 8e Avenue

Nouveau venu dans le cadre de la semaine de l’art contemporain à Paris, le salon 8e Avenue s’installe en face d’Art Elysées et choisit de se faire l’écho de l’intérêt croissant, ces dernières années, du grand public comme des collectionneurs pour l’art urbain. Vingt-cinq galeries participent à cette première édition, qui sera rythmée par plusieurs événements parmi lesquels l’exposition d’une collection privée d’art urbain et la présentation d’une série photographique – qui sera accompagnée de performances – signée Franck Loret  : Shooting Shoes On My Floor  ; l’artiste a par ailleurs été invité à investir le hall d’accueil du salon et y installe Je respire pour vous… A découvrir du jeudi 22 au lundi 26 octobre. Plus d’infos sur www.8e-avenue.com.

GALERIE

Contact
Crédits photos