Denis Pouppeville – Rustin reçoit

« Serait-ce une poétisation pure et colorée de la fosse commune de nos vies ? Le compte rendu d’une observation lointaine et détachée du monde des hommes, d’hier et d’aujourd’hui ? » Charlotte Waligora, directrice de la Fondation Rustin, pose ces questions en préambule de l’exposition qu’elle présente : Sarabandes et Ribouldingues, peintures et dessins de Denis Pouppeville. Dans ce monde traversé de lueurs crépusculaires les visages ont des becs crochus, les personnages des têtes de poisson et les trognes cabossées par la vie portent gibus. « Le grotesque nous sort de la réalité pesante, la mise en scène m’enchante et la jubilation est essentielle, même si j’aime bien que le tragique apparaisse », explique l’artiste. La maîtrise parfaite du geste et des couleurs le propulse d’emblée dans la grande tradition classique de la peinture. Se promener dans l’œuvre de Pouppeville c’est déguster une madeleine au goût à la fois évocateur et unique.

GALERIE

Slider: images not found

Contact
Du 17 au 30 mars Fondation Rustin, 1, impasse Berthaud, 75003, Paris, France.
Tél. : 01 42 84 46 35 www.rustin.eu.
et à la galerie 24 Beaubourg.
Crédits photos