Festival Playground – Faire corps avec l’art

Playground est un festival belge d’art contemporain offrant un espace d’expression le plus large et libre possible à des plasticiens résolument ancrés dans la pluridisciplinarité.

Organisée conjointement par le Centre d’art Stuk (dédié à la danse, à l’image et au son) et le M-Museum – deux institutions installées à Louvain, près de Bruxelles –, sa neuvième édition se tient du jeudi 19 au dimanche 22 novembre et réunit une quinzaine d’artistes*. Installation, écriture, cinéma, sculpture, architecture et danse y sont convoqués, s’entremêlant au fil de projets et performances pour la plupart inédits. Parmi eux, citons l’étonnante chorégraphie initiée par Maria Hassabi avec un tapis d’Orient, l’interprétation d’une nouvelle écrite dans un langage inventé par Guy de Cointet (1934-1983) et s’inscrivant dans un héritage dadaïste, les modèles architecturaux pour le moins utopiques de Jean-Pascal Flavien ou encore une aria s’inspirant de commentaires hystériques prélevés sur Internet par Cally Spooner. Ieva Misevi?i?te explore quant à elle tout le potentiel, concret et métaphorique, de cet indispensable organe qu’est la langue, tandis que Julian Weber interroge la notion de corps à travers l’interaction de plusieurs performeurs avec ses sculptures. Entre performance et arts visuels, Playground est un lieu d’échanges et de conversations autour du sens de l’art, en un temps qui, lui, en manque cruellement.

* Adva Zakai, Benjamin Seror, Cally Spooner, DD Dorvillier, Fieldworks, Guy de Cointet, Hugues de Cointet, Ieva Miseviciute, Jean-Pascal Flavien, Jimmy Robert, Julian Weber, Julien Prévieux, Kristof Van Gestel, Maria Hassabi, Sonja Jokiniemi.

Contact
Crédits photos