Shopping – Comme un air de fête(s)

Depuis plusieurs jours déjà, la ville n’est plus la même. Parée de ses plus beaux atours, elle bruisse et scintille différemment. Malgré un cœur toujours gros, elle a décidé que les étoiles devaient continuer de briller et les enfants de rire. Il faut dire que le Père Noël, là-bas, très loin dans sa contrée frigorifiée, est plutôt satisfait. Il avait préparé des maillots de bain à offrir à ses rennes, finalement, il semblerait que les grands de ce monde veuillent faire quelques gestes pour la planète et ainsi permettre au traîneau de poursuivre sa course sans pour autant que son moteur ne perde tous ses poils  ! Cependant, avec ces événements, les lutins ont pris du retard  : tous les cadeaux n’ont pas encore été choisis. Alors, histoire de donner un coup de main, nous avons concocté une petite sélection d’objets design. Ils sont brillants parfois, drôles et souriants, souvent, inattendus, toujours  ! Bref, tout ce que nous vous souhaitons d’être pendant cette période de fin d’année. Joyeuses fêtes à tous !

Lumio, la lampe nomade. Créée par le designer Max Gunawan, Lumio est une lampe pliable composée d’une couverture en bois découpée au laser et d’un soufflet en Tyvek, un papier résistant à l’eau. Portable, elle peut être à la fois posée sur un meuble, tel un livre ouvert, ou suspendue dans les airs, tel un lampion. Rechargeable, elle possède une autonomie de 8 heures pour illuminer dîners en plein air ou pour agrémenter, chez soi, les petits espaces comme les plus grands. Minimaliste, cette lampe au design fonctionnel est à la fois assez puissante pour créer une véritable ambiance une fois déployée et assez petite pour tenir dans un sac lorsque pliée  ! Si elle ne donne plus signe de vie, il suffit de recharger la batterie via un ordinateur à l’aide d’un câble USB.

Lampe nomade Lumio, couverture en érable, longueur 21,5 cm, largeur 16,5 cm, hauteur 3 cm. Jusqu’à 8 h d’autonomie de batterie. 225 euros, chez Merci. www.merci-merci.com et www.hellolumio.com

Il neige du sucre  ! Il était une fois Sugar House… Un sucrier pas vraiment comme les autres qui a pris la forme d’une boule de neige  ! Conçu tout en plastique, il se compose d’un globe transparent contenant une mystérieuse maison blanche entourée de sucre blanc. Pour l’utiliser, il suffit de retourner l’objet et de soulever le couvercle en silicone avant de prélever la matière si prisée à l’aide d’une cuillère. Replacer ensuite l’objet dans sa position initiale, le sucre se renverse alors et glisse comme le ferait de la neige sur la fantomatique bâtisse. De quoi donner un petit air étrange et enneigé à vos pauses café.

Sucrier Sugar House / Boule à neige, Pa Design, diamètre 10,8 cm, hauteur 12 cm, 19,50 euros. www.madeindesing.com

Pa Design
Sucrier Sugar House – Boule à neige, Pa Design
Des vases tout droit sortis des cartoons. Conçue à Londres sous la direction artistique de Sebastian Wrong pour la marque danoise Hay, la série de vases Tree Trunk (Troncs d’arbre) de ce designer britannique excentrique réunit le goût pour le bois et les obsessions de l’artiste. Celui-ci est notamment connu pour ses parquets graffités, son graphisme, qui affiche du sol au plafond mais aussi sur le mobilier des cernes irréguliers, et son utilisation de la couleur, qui s’impose comme ici de façon inédite. Un résultat volontairement «  Cartoon-like  » empruntant à la BD et/ou au dessin animé  ; une manière selon lui de «  ridiculiser le faux bon goût des intérieurs bourgeois  ». Gaie et ludique, voici une collection qui apporte au sobre design danois un brin de fantaisie et d’humour.

Vase Tree Trunk par Sebastian Wrong pour Hay, porcelaine et faïence, 86 euros. Ces vases existent en plusieurs tailles et coloris. www.fleux.com

Sebastian Wrong pour Hay
Vase Tree Trunk, Sebastian Wrong pour Hay
Jeux de l’oie. L’éditeur d’objet français Ibride n’en est pas à son coup d’essai en matière de détournement du monde animalier, dont il aime s’inspirer pour créer un mobilier à l’esprit naïf. Ici, c’est au tour de Junon, une lampe à LED en forme d’oie fabriquée en grandeur nature (95 cm de hauteur) avec des planches de bois stratifié. Cet «  animal  » inattendu possède au-delà d’un bec lumineux, un corps conçu comme un meuble de rangement doté d’un tiroir invisible. Résolument connecté, ce drôle d’oiseau possède une entrée USB à laquelle vous pourrez brancher vos smartphones et autres appareils numériques. Un design aux fonctionnalités multiples et à l’hybridation démesurée  !

Lampe Junon, Ibride, hauteur 95 cm, largeur 76 cm, profondeur 35 cm, trois couleurs  : blanc, noir et rose, port USB intégré (toujours actif), 620 euros. www.madeindesign.com

Ibride
Lampe Junon, Ibride
Saisis dans le vif. Les vases Coral de l’artiste céramiste Michal Fargo sont issus de ses recherches récentes sur la forme et la surface. Ils résultent ainsi d’une coulée de résine liquide dans un moulage en mousse spongieuse aux formes préalablement sculptées, creusées et découpées par l’artiste, occupant tous les pores de la matière simplement par la pression de son poids. Surgissent alors des formes organiques où la main de l’homme n’intervient pas. De la même manière, la résine qu’elle colore donne aux vases diverses teintes rouge vif. Un moyen pour Michal Fargo de se détourner des formes classiques, «  lisses et ennuyantes  », pour expérimenter de nouveaux procédés qui génèrent des surfaces à la texture des plus singulières.

Vase Coral par Michal Fargo, diamètre 11 cm, hauteur 19 cm, couleurs  : nuances de rouge, 53 euros. http://marcelby.fr

Inspirante mosaïque. Après la bibliothèque Zelli, voici les MiniZelli du designer marocain Younes Duret. Entre tradition et modernité, cette petite bibliothèque murale s’inspire directement du zellige, une mosaïque traditionnelle du Maroc dont les motifs géométriques sont transposés ici en trois dimensions. Le meuble est composé de huit modules autobloquants identiques, que l’on emboîte et assemble sans clous ni vis en un rien de temps, et autorise par ses petites dimensions toutes les compositions ou détournements. A vous de jouer  !

Bibliothèque MiniZellipar Younes Duret, diamètre 100 cm, profondeur 25 cm, coloris  : noir ou blanc, matériau  : Komacell, environ 4 500 euros le module. Vendue avec son accroche murale sur http://souk-na.com

Michal Fargo
Vases Coral, Michal Fargo
Younes Duret
Bibliothèque MiniZelli, Younes Duret
Chevauchée poétique. Dessinée par le designer japonais Takeshi Sawada, Bambi est une chaise-sculpture en forme de cerf imaginée pour les plus jeunes. Constituée de fourrure synthétique, tachetée comme celle du cher faon de notre enfance. Fidèle et dévouée, Bambi accueillera les petits sur son dos ultra moelleux. Fabriquée artisanalement au Danemark, cette chaise est réalisée dans des matériaux de qualité avec des finitions impeccables  : chêne et noyer massif, fourrure en nylon. Un bruit court dans la forêt  : Bambi aurait très bientôt d’autres amis prêts à être chevauchés par nos bambins. Aventure à suivre  !

ChaiseBambipar Takeshi Sawada, largeur 27 cm, profondeur 28 cm, hauteur 40 cm (assise 32 cm), pour enfants de 3 à 9 ans, 263 euros.ww.fleux.com 

Takeshi Sawada
Chaise Bambi, Takeshi Sawada
Projecteur en kit. A monter soi-même, cette boîte en carton se transforme en projecteur pour smartphones – dont la taille peut aller jusqu’à 14,5 x 8 cm. Une fois chaque pièce à sa place, une lentille de verre permet de partager, sur n’importe quel support, vos vidéos, photos ou textes. Pour un résultat optimum, il est conseillé de régler la luminosité de votre écran au maximum, de plonger la pièce dans le noir et de projeter sur un mur lisse et blanc. Les images d’origine pourront être agrandies jusqu’à huit fois  !

Projecteur pour téléphone portable Luckies of London, compatible iOS, Android, Windows 8 (et versions plus récentes), longueur 21 cm, largeur 17 cm, hauteur 10 cm, 23,95 euros. www.rougier-ple.fr

Luckies of London
Projecteur pour téléphone portable, Luckies of London
Bulles en fête. En 1956, la verrerie de Biot a créé le verre bullé – à l’origine un défaut de fabrication ! –, réussissant à emprisonner des bulles d’air entre deux couches de verre. Une technique devenue la marque de fabrique de l’entreprise spécialisée dans l’art de la table. Les coupes Riviera sont les dernières nées d’une collection déjà large. Reconnaissables entre toutes par les spécialistes, les bulles coincées dans ce bleu piscine lui confèrent un aspect aquatique unique. Et si l’envie vous venait de visiter Biot, n’hésitez pas à vous fournir en cadeaux à la verrerie, l’établissement inondé cette année a besoin de toute notre attention.

Coupe Riviera, verrerie de Biot, diamètre 20 à 28 cm, hauteur 15 cm, neuf coloris, entre 33 et 144 euros.www.verreriebiot.com

Verrerie de Biot
Coupe Riviera, Verrerie de Biot
A chacun sa maison. Dessinée par le célèbre graphiste Javier Mariscal pour Magis, Villa Julia est une mini maison en carton. A l’intérieur, tout y est  : cheminée, porte, fenêtres, fleurs, etc. Reste aux chérubins à la personnaliser avec des autocollants (fournis) et à la colorier pour lui donner vie. Une façon amusante de prendre possession des «  murs  », sans oublier l’option «  déménagement  » puisque la Villa Julia est un poids plume qui se déplace aisément du salon à la chambre et, pourquoi pas, au jardin. Pour la petite histoire, l’artiste n’est autre que la créatrice de Cobi, la mascotte des Jeux Olympiques d’été de 1992 de Barcelone.

Maison pour enfants Villa Julia par Javier Mariscal pour Magis, collection Me too longueur 165 cm, largeur 120 cm, hauteur 135 cm. Livrée à plat avec des stickers noirs pour la personnaliser 170 euros.www.uaredesign.com

Javier Mariscal pour Magis
Villa Julia, Javier Mariscal pour Magis
La tête dans les étoiles. La suspension Raimond de chez Moooi semble constituée d’une myriade d’étoiles lorsqu’elle est allumée dans l’obscurité. En plein jour, c’est une construction gracile composée de tiges de métal qui retiennent des centaines de LEDs. Ce luminaire n’est pas le fait d’un célèbre créateur, mais le produit de l’imagination du mathématicien néerlandais Raimond Puts. Celui-ci s’est inspiré du principe de la tensegrité, selon lequel le jeu des forces de tension et de compression se répartissent et s’équilibrent dans l’élaboration de l’objet. Ainsi, le luminaire Raimond est-il composé de deux structures superposées, l’une interne et l’autre externe, toutes deux reliées par des diodes lumineuses blanches en leurs différents points de jonction, qui permettent la répartition et l’équilibre des contraintes mécaniques dans la totalité de la structure. Lumineux certes, mais aussi éminemment scientifique  ! 

Lampe sur pied Raimond par Raimond Puts pour Moooi, trois tailles, à partir de 2 888 euros.www.moooi.com

GALERIE

Contact
Crédits photos