Anne Brerot – Traversées d’ombre et de lumière

« J’aurais voulu franchir la barrière de l’horizon, à mesure de mes pas, trouver la fin du voyage. Comme un voyageur lancé à la vitesse d’un train, je reste à la parallèle de lignes infranchissables, je parcours un monde où les ombres rencontrent le ciel, et la terre la lumière.

L’esprit devient disponible et les yeux s’écarquillent.

Juste de passage dans cet intervalle que je vis comme une échappatoire, une issue. Je le considère comme un événement en soi, un temps abouti que j’engloutis. Mon carnet de peinture mental se griffonne dans cet entre-deux. Départ et arrivée, matière et spiritualité.

Après l’orage, la brume se lève et je sens contre ma joue la lumière fauve d’une fin de jour comme une caresse déposée depuis l’infini.

C’est dans ce territoire de métamorphose quand le présent est déjà passé que je vais lisser, effacer, gratter mes tableaux. Rendre à nouveau présent ce qui a été, est, et restera. Le paysage comme témoin de ma propre existence, de ma traversée.

Le spectaculaire est dans ce que m’offre la vie, là sous mes yeux. Réalité et réminiscence sont mes camarades d’atelier. Mes tableaux sont des révélateurs d’images qui à force d’être éprouvées en deviennent presque étranges comme une vision récurrente d’un souvenir, d’un sentiment lointain, une empreinte. » Anne Brerot

Anne Brerot
Les ciseaux, (70 X 60 cm), Anne Brerot

GALERIE

Contact
Crédits photos