Domaine de Chaumont-sur-Loire – Un avant-sensation

Les projets de l’édition 2013 du Festival International des Jardins ont été présentés, hier à Paris, par Chantal Colleu-Dumond, la directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire, en présence d’une grande partie des plasticiens, architectes, designers et paysagistes invités. Quelque 30 jardins et «  cartes blanches  » dévoileront leurs atours à compter du 24 avril, en parallèle à la nouvelle programmation d’art contemporain, lancée pour sa part dès le 6 avril, du Centre d’arts et de nature qu’abrite les lieux depuis 2008.

«  Dans cette œuvre totale que sont les Jardins, tout se sent, se voit, se goûte et frémit  », glisse en préambule Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire. Placée sous le signe des synesthésies baudelairiennes et de la magie émotionnelle, l’édition 2013 du Festival international des Jardins s’annonce pleine de promesses. Sons, couleurs, odeurs, matières et lumière sont parmi les éléments récurrents invoqués par les meneurs des projets venus de Chine, de Russie, du Japon, d’Algérie et, bien sûr, de France et d’Europe, sélectionnés par un jury placé cette année sous la présidence de Bernard Pivot. Les Jardins des sensations, intitulé 2013 de la manifestation, seront livrés aux sens des visiteurs à compter du 24 avril. Voici donc pour patienter jusque-là un aperçu des «  paysages  » imaginés.

Robin Godde, courtesy Domaine de Chaumont-sur-Loire
Des meules impressionnantes, Robin Godde, 2013
César Gourdon et Amélie Busin, courtesy Domaine de Chaumont-sur-Loire
La jetée, César Gourdon et Amélie Busin, 2013
Nicolas Limousin et David Peau, courtesy Domaine de Chaumont-sur-Loire
Terre à sons, Nicolas Limousin et David Peau, 2013
ENS de paysage de Versailles, courtesy Domaine de Chaumont-sur-Loire
Derrière l’armoire, Michel Audouy et les étudiants@de l’école nationale supérieure@de Paysage de Versailles, 2013
Daniela Borroni, Susanna Rossellini et Simona Venturelli, courtesy Domaine de Chaumont-sur-Loire
Courir pour voir la couleur du vent, Daniela Borroni, Susanna Rossellini@et Simona Venturelli, 2013
Chaque année, le domaine de Chaumont-sur-Loire relève le défi  : imposer l’art contemporain dans un lieu patrimonial et grand public. Internationalement connu pour son Festival des jardins, l’institution accueille depuis 2008 une dizaine d’artistes par an, tant dans le parc que dans le château ou ses dépendances. Peintures, sculptures, installations, photographies ou vidéos illustrent tous les ans la relation de la création artistique et de la nature. Parmi les artistes invités, qui réaliseront une œuvre in situ ou conçue spécialement pour l’occasion  : David Nash, Klaus Pinter, Andrea Branzi, Fujiko Nakaya et Nicolas Lenartowski. Par ailleurs, les visiteurs pourront, cette année encore, profiter des 72 vitraux de Sarkis, créés spécifiquement pour le lieu, dans le cadre d’une commande de la Région Centre. Le top départ est prévu pour le 6 avril. Voici en images quelques œuvres et projets proposés.
David Nash/A McRobb/Royal Botanic Gardens, Kew
Iron Dome, David Nash
Claude Lefèvre
Claude Lefèvre
Fujiko Nakaya
Showa, Fujiko Nakaya
Armin Schubert
Objets sphériques, Armin Schubert

GALERIE

Contact
Crédits photos