Jan Voss – Le langage du signe en toute liberté

Jan Voss courtesy Hôtel des Arts de Toulon

«  Peut-être y a-t-il une sorte d’anticipation, un sentiment de déjà-vu projeté en avant quand un peintre affronte sa toile vierge  ? Un instinct pareil à celui de l’aveugle qui a une idée de ce qui se trouve devant lui et autour de lui, sans encore en connaître les détails. Cette chose à venir, je la vois immanquablement comme une addition de formes… que j’ordonnerai plus tard pour obtenir une surface dense et d’une répartition plus ou mois égale. Petit à petit le champ pictural se peuplera donc de différentes figures ou de différentes formes qui entreront en relation les unes avec les autres simplement à cause de leur voisinage, ou par une fortune commune, ou encore en réponse de l’une à l’autre.  » Cette définition de sa démarche, l’artiste allemand Jan Voss peut l’appliquer à l’ensemble de son œuvre développée depuis plus de cinquante ans.

Installé dans la région parisienne en 1960, à l’âge de 24 ans, alternativement peintre, sculpteur, céramiste ou graveur, l’homme affiche un esprit curieux et aventurier, qui aime bousculer les règles établies, faire fi des théories, s’aventurer en terres inconnues pour y expérimenter en toute liberté des techniques inédites. Des morceaux de tissu, fragments de bois ou bouts de carton viennent ainsi étoffer certaines toiles  ; d’autres fois, il bâtit lui-même le cadre qu’il souhaite irrégulier et asymétrique. Lorsqu’il ouvre et défriche un nouveau champ des possibles, il y flâne un long moment, exploitant le terrain dans tous ses recoins et travaillant la plupart du temps sous forme de série. Il en découle une œuvre protéiforme, ludique, gorgée de vitalité et comme en permanente évolution.

Jan Voss joue avec les signes, qui forment sous son trait un langage particulier, l’espace, le relief, les volumes, mais aussi la couleur, qui «  est comme un luxe  », écrit-il *, «  elle a besoin de place. Plus elle peut s’étendre, plus elle se sent glorifiée  ». Autre élément clé et récurrent de son œuvre  : la ligne, véritable fil conducteur et narrateur, qui vient avec subtilité et virtuosité lier ensemble les différents éléments d’une œuvre, unifiant leur destinée sans jamais entraver leur liberté. Car toute création de Jan Voss, derrière la simplicité des signes parfois évoqués, est dense, complexe, mais évolue indéniablement dans un univers joyeux et sans limites.

* A la couleur, Jan Voss, Editions Mercure de France, collection Traits et portraits, Paris 2006.

Jan Voss courtesy Hôtel des Arts de Toulon
Relief blanc, bois (170 x 130 x 20 cm), Jan Voss, 2007

GALERIE

Contact
Crédits photos