Nakamura et Letellier – L’âme du papier entre ombre et lumière

Miki Nakamura

Unissant l’Orient et l’Occident, Miki Nakamura et Jean-Michel Letellier s’emparent de la lumière et l’enchantent pour mieux nous révéler un monde aux multiples transparences. Les installations, sculptures et suspensions de fibre de papier (issue de l’écorce de mûrier japonais) que le couple expose à la galerie 6 Mandel (splendide hôtel particulier parisien du XIXe siècle) possèdent la légèreté et la sensualité des formes dont la nature est si prodigue. Côté jardin, se dressent de hauts panneaux de verre et de résine, réalisés à quatre mains, rehaussés d’inclusions de somptueux « papiers d’ombres ». Une ode au raffinement de la matière et à un art millénaire venu d’Extrême-Orient. Côté cour, les papiers suspendus de Jean-Michel Letellier, aux fibres grossies comme sous la lentille d’un microscope, font rimer telle une poésie en prose, rigidité (Feuillage) et anarchie (Racines). Marron, noir ou blanc : « Ces formes multiples sont obtenues à l’aide de gabarits. Deux heures de travail environ pour qu’une réalisation prenne corps, grâce à la différence d’épaisseur de la pâte avant qu’elle ait séché. » Dans les œuvres de Miki Nakamura, la mise en volume de la fibre de papier fait naître l’oblong des Doigts ou le rectangulaire des minuscules Paniers, créations assemblées dans des boîtes de Plexiglas. Demeurées ouvertes, certaines sont soumises au moindre souffle et, au rythme de chaque « vague », libèrent un supplément de délicatesse. Nés à partir de moules, les entrelacs de la jeune artiste japonaise évoquent autant la blancheur de la porcelaine que la précision des dentellières. Ses filaments s’entremêlent à l’instar des innombrables fibres du corps humain, révélant « la part originelle du végétal et de son réseau veineux ». Art japonais à part entière, la technique ancestrale de fabrication du papier permet ici d’entamer un dialogue raffiné et subtil entre lumière et matière ; le soin étant laissé à chaque visiteur d’inventer son univers intime, minimaliste ou zen.

Miki Nakamura
doigt, Miki Nakamura
Miki Nakamura
Bulles, Miki Nakamura

GALERIE

Contact
Crédits photos