ArtFloor.com – Un anniversaire, une expo, un prix

Depuis 2000, ArtFloor vend des œuvres d’art sur Internet. Pas de murs, pas de stock, la galerie virtuelle a su convaincre artistes et collectionneurs. « Au début, on nous regardait bizarrement », se souvient Georges Ranunkel, cofondateur du site avec Geoffroy de Francony. Depuis, même s’il faut de temps à autre se justifier, les deux amis poursuivent leur rêve : ouvrir un marché pour les jeunes artistes et permettre à ceux qui aiment l’art, mais ne disposent pas d’un budget illimité, d’acheter sans se ruiner. Au fil des années, « leurs » artistes font carrière, le temps qui passe valide leurs choix et assoit leur réputation de qualité. Pour fêter les dix ans d’ArtFloor, ils ont décidé d’organiser une exposition à Paris et de créer un prix en partenariat avec Platinum MasterCard. 

ArtsThree : Parlez-nous de la naissance d’ArtFloor.

Georges Ranunkel : Encore étudiant, déjà je collectionnais. Tout l’argent que j’économisais passait dans l’achat de photos et de toiles. J’avais choisi une école de commerce, Geoffroy, lui, l’école du Louvre. Il me disait souvent que les jeunes artistes ne trouvaient pas de galeries pour exposer. Avant la fin de ses études et après mes premiers mois dans la vie active comme conseil en organisation, nous avons décidé de lancer une galerie en ligne. L’idée de départ était de mettre en relation des gens qui ne vendaient pas avec d’autres qui n’achetaient pas !

Pourquoi avoir fait le choix d’Internet ?

Plus économique qu’une galerie ayant pignon sur rue, ArtFloor permet d’exposer beaucoup plus d’artistes qu’un espace de quelques mètres carrés. Nous avons une vocation de défricheurs, et le temps que nous ne passons pas à tenir un lieu, nous pouvons l’utiliser à visiter des ateliers et les écoles des Beaux-Arts.

Comment expliquez-vous le succès de votre site ?

Le succès n’a pas été immédiat. Il nous a fallu lutter contre les idées reçues, tant du côté des professionnels que de celui des amateurs d’art. Heureusement, nous avons pu dès le début compter sur des collectionneurs américains. Un soutien qui nous a permis de nous développer. Autre facteur de réussite : notre positionnement. Nous nous sommes consacrés exclusivement à la jeune création, par conviction et aussi parce que cela nous a permis d’afficher des prix raisonnables. En dix ans, nous avons reçu 26 000 dossiers et nous exposons en permanence une centaine d’artistes. Nous servons de tremplin et n’hésitons jamais à donner les coordonnées d’un créateur. Parmi les 51 000 membres du site, nous comptons d’ailleurs 350 galeries. Certains de nos hôtes, comme Colette Hyvrard et Götz Goppert, poursuivent une carrière bien au-delà d’ArtFloor. 

Comment se passe un achat sur ArtFloor ?

Internet permet un accès permanent à la galerie et la possibilité pour chacun de visiter en toute tranquillité. L’achat se fait directement en ligne et l’acquéreur peut retourner l’œuvre si elle ne lui convient pas. A ce jour, nous ne comptons que deux retours en dix ans.

Deux événements pour les dix ans d’ArtFloor ?

Pour les dix ans, nous avons décidé de faire la fête ! Nous proposons aux collectionneurs et au public de venir découvrir une sélection d’artistes d’ArtFloor à l’Espace Châtelet Victoria à Paris. Et nous avons organisé un prix en partenariat avec Platinum MasterCard dont la vocation est de soutenir un jeune artiste de la scène française, qu’il soit peintre, photographe ou encore plasticien. Mandatés par notre partenaire, nous en avons sélectionné dix* présentés actuellement dans notre exposition anniversaire et sur le site du Prix. Le Prix est doté de 7 000 euros par MasterCard France et sera décerné au lauréat le 16 décembre.

* Sonia Foulc, Erick Derac, Benjamin Deroche, Léo Dorfner, Steve Givernaud, Tomasz Kaniowsky, Stephan Laplanche, Samuel Martin, Pascal Vilcollet, Pascal Vochelet.

MLD
Georges Ranunkel

GALERIE

Contact
Crédits photos