Sophie Rocco – Les voies brûlées du ciel

Une lumière secrète danse  : cinabre et paillettes d’or jaillissent du limon, et, rendus à la lumière, triomphants, s’en délivrent, exultent de leur gangue. Corps évanescents surgis non pas de nulle part mais comme extirpés de leur enveloppe charnelle et qui se livrent, désarmés  ; la part d’ombre qui les enveloppe serait-elle la bure du pénitent, le vœu que l’on ne peut rompre, le sceau que l’on ne peut briser  ? Toute l’œuvre de Sophie Rocco est union secrète transformante, irradiante. Elle provoque et signe cette incomplétude d’être, cette résurgence du non-dit qui veille à ne pas effaroucher l’ange invisible qui veille. Ici, ombres, figures sépulcrales, formes hiératiques minérales désincarnées nous disent l’assomption à venir, témoignent dans leur dépouillement, d’une souveraine solitude, d’une déréliction prête à s’affranchir en communion. L’opacité n’est qu’apparence, un voile que la lumière finit par transpercer. La ténèbre n’est là que pour rappeler l’innommé. L’épiphanie ne peut se conquérir que de haute lutte, au prix, peut-être, d’un silence farouchement étouffé, d’une sourde résistance au chant des sirènes. Cet ici et là est hanté de rivages lointains où l’éternel voyageur n’en finit pas d’aborder, en quête de la mythique Ithaque  : périple d’une trop longue absence, voie initiatique avec pour seuls jalons l’oubli, l’obstinée fascination pour l’oubli, comme si les attaches devaient demeurer à jamais rompues. Contre les vents et les marées, l’indicible traverse pourtant ces fragrances de terre de Sienne, ces éclats de roche que nimbent des ombres crépusculaires. Couleurs, sons et parfums réconciliés disent la même chose  : que l’œil, sublime reflet du firmament, ne peut connaître que grand ouvert sur le mystère  ; et que si le chemin se perd, il restera toujours le désert, ce  «  merveilleux désert, au large, au loin, sans limite… Ce désert de Maître Eckhart qui n’a ni lieu ni temps, mais sa propre guise.  »

Sophie Rocco
Œuvre n°15, Sophie Rocco, 2010

GALERIE

Contact
Crédits photos