Musée Arteum – Le dessin pour chemin

Instrument de recherche ou de méditation, le dessin est aussi le lieu où émerge une pensée, où s’invente une œuvre. Dans cet espace libre de toute entrave, l’artiste peut céder aux élans de son esprit, s’abandonner aux envolées de son âme. Les quatorze artistes invités par le musée Arteum ont en commun d’appartenir à ces initiateurs de formes dont le geste spontané laisse agir en toute liberté les forces de l’inspiration. En suivant le trait d’une esquisse, nous pénétrons dans ce lieu retiré où, loin des regards, l’artiste s’abandonne au plaisir de manipuler les images amoncelées dans sa mémoire. Avec un crayon pour tout scalpel, Sandra Ferreri dissèque les objets inachevés de nos cauchemars. Les œuvres de Maurice Maillard et Anthony Giroud rendent hommage à la beauté de la nature, tour à tour émouvante et inquiétante. Thierry Agnone nous ouvre grand les portes du jardin des délices, à moins que ce ne soit l’antichambre de l’enfer… Grand maître de la couleur, Joël Lorand sature ses toiles d’entrelacs voluptueux, de figures ancestrales, d’organismes mutants. En 2007 et 2008, le musée Arteum avait déjà mis le dessin à l’honneur. Devant le succès remporté par ces expositions, Pierre Vallauri, le directeur des lieux, a décidé de renouveler l’expérience, en choisissant de présenter de jeunes talents aux côtés d’artistes plus confirmés.

Rémy Defer
Sans titre, Rémy Defer

GALERIE

Contact
Crédits photos