Sylvain Dubrunfaut | J’avais oublié que je t’aimais autant

Sylvain Dubrunfaut peint, avec une rigueur et une douceur mêlées, des figures, des attitudes et des mouvements, le plus souvent empreintés au monde adolescent. L’apparente facilité avec laquelle il enchaîne ses peintures ne doit pas masquer l’intense énergie qu’il consacre à son art. Encore et toujours exercer la main et le regard pour que la touche témoigne le plus fidèlement possible, l’émotion ressentie. « Dans cette nouvelle série de peintures, je tente de trouver un langage pictural qui puisse raconter beaucoup avec peu d’éléments, toucher le spectateur dans sa propre intimité, qui émeut et fait mal en même temps, à la fois abstrait et naturel, grave et ludique, explique l’artiste. J’avais oublié que je t’aimais autant pourrait témoigner de la beauté, de la force et de la vérité dans les rapports humains. Au delà des modèles représentés, entre nous tous, dans une dimension universelle. » Visuel : Toile signée Sylvain Dubrunfaut.