Strange Days | Exposition collective

Melvin Moti

Il est des œuvres qui semblent nous dire beaucoup sur le monde dans lequel nous vivons, sur l’époque qui est la nôtre, sans pour autant désigner expressément certains évènements auxquels nous pourrions nous rattacher de façon sûre et certaine. L’art prend toujours sa source dans le réel et, quelle que soit la démarche des artistes, il est par principe l’expression d’une réalité vécue. Mais certaines œuvres plus que d’autres, sans que ce soit explicite ou volontaire, se font l’écho de l’évolution du monde, de ses dangers et de ses multiples dérèglements. Elles tirent leur force de cette façon d’être totalement en phase avec une certaine forme d’actualité, d’être profondément contemporaines. L’exposition Strange Days, réalisée à partir de certaines des dernières acquisitions du frac île-de-france, en présente un certain nombre. Disséminées dans les espaces du plateau, elles se distinguent par un ensemble de caractéristiques – tension, incertitude, absence, désagrégation, violence… – qui résonnent en nous de façon étrange au regard de nos connaissances – qu’il s’agisse de (géo)politique, d’économie, d’écologie, etc – du monde actuel. Avec : Xavier Antin, Pierre-Olivier Arnaud, Zbyněk Baladran, Erica Baum, Maurice Blaussyld, Daniel Gustav Cramer, David Douard, Francesco Gennari, Ian Kiaer, Melvin Moti, Nashashibi/Skaer, Gyan Panchal, Paul Sietsema. Visuel : Melvin Moti, Cosmism, 2015 © Melvin Moti, collection frac île-de-france.