Simon Fujiwara | Revolution

Revolution est la première exposition monographique de Simon Fujiwara en France. A travers trois œuvres qui investissent l’ensemble des espaces d’exposition, le travail de Simon Fujiwara aborde l’importance que notre société accorde aux médias de masse et à la fétichisation de l’expérience personnelle dans une ère de révolution technologique. Joanne révèle le pouvoir des tabloïds, examinant les conséquences de la circulation de masse d’images non-autorisées de sa professeure d’arts plastiques, une ancienne reine de beauté, et questionne l’image des femmes dans les médias mainstream. Avec Empathy I, Simon Fujiwara transforme le public en objet sculptural voué à être manipulé et physiquement mu lors d’une expérience simulée qui incorpore le langage des grands parcs d’attraction ainsi que celui du cinéma IMAX. Likeness est une sculpture d’Anne Frank produite à partir d’une fusion de photos existantes de la figure historique. Cette œuvre prend sa source dans l’observation de l’artiste d’un phénomène au Musée de cire Madame Tussauds à Berlin qui a produit une figure de cire d’Anne Frank exposée à partir de 2012. Alors que la demande d’interactivité croît avec la naissance des réseaux sociaux, des attractions telles que celles présentées chez Madame Tussauds permettent aux visiteurs de toucher et de se photographier avec des personnages en cire, même ceux d’icônes à caractère historiquement sensible comme Anne Frank. Cette proposition s’accompagne d’une nouvelle vidéo, qui met en abîme des processus de production d’images. Visuel : Simon Fujiwara, Likeness, 2018. Photo Marc Domage, courtesy galerie Esther Schipper, Dvir Gallery, Taro Nasu, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette.