Riccardo Giacconi | The Variational Status

Riccardo Giacconi appartient à cette génération d’artistes italiens aujourd'hui âgés d'une trentaine d'années, qui, après des années de retrait et de véritable amnésie, se sont emparés de l’histoire de l'Italie. C’est toutefois une histoire sans nostalgie, relue non pas à travers l’esthétique de l’archive, mais qui en fait, au même titre que la mémoire ou le document, un dispositif pour interpréter le présent. Ses recherches se concentrent sur le langage et la narration comme formes de résistance ou d'appartenance à un contexte sociopolitique. Il s'intéresse tout particulièrement aux relations possibles entre littérature et arts visuels, transposant des compositions poétiques ou narratives en installations environnementales, vidéos et performances. L’exposition au FRAC Champagne-Ardenne, intitulée The Variational Status, se compose de deux installations distinctes. La première, qui donne son titre à l’exposition, a été coproduite avec ar/ge kunst, à Bolzano (exposition à l’hiver 2016), et Centrale Fies, à Dro (performance en juillet 2017), deux institutions basées en Italie. Avec ce projet, Riccardo Giacconi s’intéresse à la relation entre une variété de formes narratives (marionnettes, conteurs de rue, dépliants et brochures) et une série d'actes de révolte pré-politiques survenus entre l'Italie et l'Amérique du Sud. En partant de l'intérêt de Riccardo Giacconi pour la tradition comme « acte de transmission », The Variational Status évoque une constellation narrative entre animation, suggestion, révolte et oralité.