Mitch Epstein | New York Trees, Rocks & Clouds

Mitch Epstein

Mitch Epstein compte parmi les photographes américains les plus importants de sa génération. Cinq ans après son exposition American Power à la Fondation Cartier Bresson, il revient à Paris à la galerie Les filles du calvaire, avec une trilogie d’ampleur présentée pour la première fois en France : New York Trees, Rocks & Clouds. Le rapport que l’homme entretient avec son milieu, ses semblables et sa modernité constituent la trame d’un grand récit mené depuis plus de quarante ans par Mitch Epstein, tant aux Etats-Unis, qu’en Europe, en Inde et au Viêt Nam. Avec ces trois derniers corpus présentés à la galerie, l'artiste poursuit et déplace ses recherches vers un inventaire de motifs, fruit d’un long travail de repérage. Une fois inventoriés, ces portions de nature résonnent avec une conception originale du paysage: il ne s’agit pas seulement d’objets isolés formellement mais d’un témoignage manifeste de la relation entre l’homme et la nature. En effet, lorsqu’il saisit le ciel tourbillonnant au-dessus du verre et du béton, ou la ramure tortueuse d’un arbre se déployant en ville, il interroge surtout l’étendue de la conquête de l’homme sur la nature et leurs tentatives de cohabitation. Visuel : Mitch Epstein, Pelham Bay Park, Bronx, 2014.