Lucy+Jorge Orta

Lucy+Jorge Orta

Le duo d'artistes propose une mise en perspective en deux volets de différentes séries — à la fois œuvres en volumes et peintures —, réunies pour la première fois et qui offre un éclairage tout particulier sur le processus créatif à l'œuvre dans leur travail. Le premier volet se structure autour de l'idée de la cellule : cellule de vie, cellule d'habitation, cellule d'enfermement parfois, la cellule est au cœur même de leur production. Dans la série appelée « Totipotent », c'est à la structure architectonique monumentale, comme formule de référence, imposée au regard par la nécessité de sa fonction, que se réfèrent Lucy+Jorge Orta, comme point d'appui au développement cellulaire, à cette force, à cette « potentielle toute-puissance » (« totipotence ») contenue dans la cellule de vie. Si ce travail autour de la cellule est porteur d'espoir, de dynamisme, le deuxième volet de l'exposition, fondé sur le travail pictural de Jorge dès les années 1970, lorsqu'il échappait à l'écrasante dictature argentine par l'expression peinte, se structure autour de l'idée de l'accident, comme moment violent mais aussi comme phénomène aléatoire, incontrôlé. Dans la série « Derrame » qui signifie en espagnol « débordement, fuite, déversement, ou attaque (au sens cérébral) », le couple Orta donne à voir un épanchement, une hémorragie de grands à-plats, donnant forme à une cartographie accidentelle de couleurs, souvent antagonistes. Visuel : © Lucy+Jorge Orta - « Untitled », 2016, Assemblage painting on wood, ladder, life ring, aluminium bars, window frames, resin.