Los Amigos | Exposition collective

« Voilà, mon cher Max, deux livres et un caillou. [...] Je t’envoie ce caillou et je ne cesserai de te l’envoyer tant que nous vivrons. Si tu le gardes dans ta poche, il te protègera ; si tu le laisses dans un tiroir, il n’y sera pas non plus inactif ; mais ce que tu pourras faire de mieux est encore de le jeter. Car, tu sais, Max, mon amour pour toi est plus grand que moi, ce n’est pas lui qui m’habite, mais moi qui y loge, et puis il trouve un mauvais soutien dans ma nature vacillante, alors qu’ainsi il aura un logement de pierre dans un caillou, fût-ce dans une fente entre les pavés de la Schalengasse. » Lettre de Franz Kafka à son ami Max Brod (1908). En écho à ce texte, proposé comme base d’échanges aux artistes invités, l’exposition Los Amigos explore la représentation des liens d’amitié et des problématiques d’altérité. La relation à l’autre est une construction permanente dont les contours mouvants varient en fonction du contexte, des humeurs et du désir des partenaires. Dans cet esprit, l’exposition est conçue comme un chantier d’affects et de projections partagées, où résonne aussi l’actualité sociale et politique. Plateforme d’échange dynamique entre les artistes, le public et l’équipe du centre d’art, elle entend inviter chacun à interagir. Au fil du temps, Los Amigos s’enrichit régulièrement de nouvelles productions et se réinvente : la scénographie se transforme, les œuvres dialoguent et se conjuguent différemment, voire, disparaissent. Avec Galerie Bien, Marie Denis, Documentation Céline Duval, Célie Falières, Élise Florenty, Lise Lacombe, Emmanuel Lagarrigue, Ahram Lee, Grégory Le Lay, Benjamin Paré, Marianne Plo, Jean-Michel Sanejouand, Pierrick Sorin et Alexia Turlin. Visuel : Pourquoi il faut ranger sa chambre ou pourquoi il ne le faut pas, Ahram Lee, 2013-2016.